Les infrastructures des transports et des télécommunications sont les artères indispensables des échanges de biens et services. Sans elles, pas d’échanges possibles au-delà d’un marché très localisé. À quoi sert d’annuler les dettes des pays les plus pauvres si rien n’est fait pour combler ce déficit chronique qu’est l’état des infrastructures dans ces mêmes pays.

Demandez autour de vous ce qui manque aux pays les plus pauvres pour se développer. Spontanément, ce que le Terrien moyen vous répondra ces temps-ci tournera autour de l’ouverture des marchés des pays riches , de la fameuse Plus >