L’Afrique malade de ses élites dirigeantes

Le Kenya est en train d’expérimenter une nouvelle forme de médiation confiée par l’Union africaine à l’ancien secrétaire général de l’ONU. Le refus par le président “déclaré” du Kenya d’accepter le ghanéen Kofi Annan comme médiateur pose problème. Faut-il parler d’un échec ou d’une mission impossible de l’actuel président en exercice de l’Union africaine John Kufuor ? Que faire lorsque le président kenyan Kibaki nomme un gouvernement incomplet de 17 membres alors que sous la pression discrète de l’Union européenne, il finit par accepter de recevoir Plus >