Archives pour février, 2009

Réinventer l’histoire économique de l'Afrique

Réinventer l’histoire économique de l’Afrique

L’Afrique était absente en 1944 à la Conférence de Bretton Woods, qui portait sur l’organisation de l’architecture financière et économique internationale. Les pays africains étant des colonies à l’époque, leurs considérations économiques n’ont jamais été prises en compte.

La place réservée à l’Afrique se résume toujours à celle d’un espace périphérique qui ne peut que servir de variable d’ajustement(1). Ladite «communauté internationale» de l’époque n’avait jamais imaginé que les colonies pouvaient devenir des États indépendants au point de réclamer aujourd’hui d’être représentés dans la Plus >

togo-synergie

Contribution d’Afrology à la 1e Conférence de Synergie Togo

Thème de la conférence : TOGO-OBJECTIF 2010 : MIEUX VOTER, BIEN COMPTER, VRAI RESTITUER

Lieu :1e Conférence : Paris, Samedi 14 février 2009 à PARIS, Assemblée Nationale, Palais Bourbon, 120, rue de l’Université, 75007.

invités du Podium de discussion de la 1e conférence de Synergie Togo :

http://media.blubrry.com/yeamaizo/p/amaizo.free.fr/podcasts/YEA/togo_synergie1_amaizo.mp3

• Camille Lawson Body, Président de Synergie – Togo ; • Brigitte Améganvi, Vice-présidente de Synergie – Togo; • Cyril Kudjawu, Membre Plus >

togo-synergie

Contribution d’Afrology à la 1e Conférence de Synergie Togo (vidéo)

Thème de la conférence : TOGO-OBJECTIF 2010 : MIEUX VOTER, BIEN COMPTER, VRAI RESTITUER

Implication de la société civile internationale dans l’observation des élections.

Au cours de la première conférence de Synergie Togo (février 2009, Paris), il a été demandé à l’invité de rappeler brièvement le rôle de la Diaspora togolaise qui envoie près de 200 millions de $ US par an au Togo. Mais l’essentiel de l’intervention de l’invité de l’Association Synergie Togo a porté sur la comparaison entre les élections au Ghana (fin 2008) et les élections au Togo (début 2005).

Plus >

afrik.com

La diaspora ne se considère plus comme un élément d’ajustement

Entretien avec le directeur du groupe de réflexion Afrology

La diaspora africaine en France s’organise et souhaite prendre part, aussi bien au développement de son continent d’origine qu’à la croissance de sa nouvelle patrie, la France. L’économiste Yves Ekoué Amaïzo décrypte cette nouvelle tendance.

Yves Ekoué Amaïzo est le directeur du groupe de réflexion Afrology. Le think tank basé à Vienne, en Autriche, se veut une « source transparente et fiable d’analyses et d’informations» dont l’objectif est d’assister les leaders africains dans leur prise de décision. Afrology regroupe plusieurs Plus >

Démocratie conviviale gabonaise

La mutation des risques

Oscillant entre coma et retour précaire à la vie depuis plusieurs années dans un centre hospitalier marocain, Edith Lucie Bongo Ondimba, fille de Denis Sassou Nguesso Président du Congo, femme  d’Omar Bongo Ondimba, Président du Gabon, n’est apparemment pas sortie du coma le 6 février 2009 malgré le déplacement précipité au Maroc de ses deux parents accompagnés de la famille proche. Les rumeurs de décès n’ont pas été confirmées à ce jour. Ce drame familial ne manquera pas d’affecter la politique de ces deux pays. Le maintien ou pas au pouvoir de ces deux chefs Plus >

12e sommet de l-Union africaine

Une autorité de l’Union africaine ? Malaise, transition et défi

Le 12e sommet de l’Union africaine s’est achevé le 4 février 2009 avec une journée de travail supplémentaire. Mais le sentiment général reste celui d’un malaise profond, une confusion sur les modalités d’aller vers l’Union des Africains et l’incapacité des dirigeants africains à trouver des consensus au-delà des principes affichés et une nouvelle stratégie semi-collective de la chaise vide. Alors l’Afrique est-elle incapable de s’unir [1]? (suite…)

Haut de page