togo-synergieThème de la conférence : TOGO-OBJECTIF 2010 : MIEUX VOTER, BIEN COMPTER, VRAI RESTITUER

Implication de la société civile internationale dans l’observation des élections.

Au cours de la première conférence de Synergie Togo (février 2009, Paris), il a été demandé à l’invité de rappeler brièvement le rôle de la Diaspora togolaise qui envoie près de 200 millions de $ US par an au Togo.
Mais l’essentiel de l’intervention de l’invité de l’Association Synergie Togo a porté sur la comparaison entre les élections au Ghana (fin 2008) et les élections au Togo (début 2005).

Les questions suivantes étaient sur toutes les lèvres :
  • Quelle sont les logiques qui soustendent la transparence des élections au Ghana ?
  • Comment se fait-il que ces logiques diffèrent au Togo au point d’empêcher l’alternance politique ? .
Ne serait-ce pas finalement un problème des personnalités des individus, tant au pouvoir que dans l’opposition ?
  • Le rôle de l’armée est-elle bien différent dans les ingérences politiques au Togo et au Ghana ?
  • Enfin, Pourquoi s’acharne-t-on à imposer des élections à un tour au Togo ? Ce mode électoral qui élimine les petits partis au Togo en référence au Ghana a pourtant permis d’avoir un paysage politique sain au Ghana.
Toutes ces questions ont fait l’objet d’une discussion passionnée et passionnante.

Voir le Diaporama | Lire le résumé



Share