Archives pour juin, 2009

omar_bongo

L’APRES-BONGO : La fin de l’influence gabonaise ?

Avec la mort du Président El Hadj Omar Bongo Ondimba et une certaine volonté de la France de transformer la Françafrique, l’influence économique du Gabon sur la France et l’Afrique risque de s’amenuiser.

Le Produit intérieur brut par habitant (PIB/h) du Gabon en 1968 était de 5 176 $/h, largement supérieur au Portugal (4 873 $/h), à Singapour (3 540 $/h), à la Malaisie (1 942 $/h), au Brésil (2 704 $/h), à l’Afrique du Sud (3 819 $/h) et au Togo (1 043 $/h)(i). (suite…)

Afrology.com

UNE AUTRE AFRIQUE EST POSSIBLE : Organiser la lisibilité et la transparence

Dr. Yves Ekoué Amaïzo

Directeur du Groupe de réflexion, d’action et d’influence « Afrology »

Le développement de l’Afrique ne peut qu’être l’affaire de tous les citoyens africains et non uniquement celle de quelques dirigeants africains.

1. Faut-il oublier les responsabilités individuelles des dirigeants africains ?

Quand l’autosatisfaction passe sous silence l’absence de lisibilité et de transparence dans les modes organisationnels de la création et de la distribution de la richesse sur le continent, il peut être difficile de penser une « autre Afrique ». Ce thème a fait l’objet du Plus >

Haut de page