Archives pour septembre, 2009

Bandeau-POURQUOI-FAIRE-DES-ELECTIONS-AU-TOGO

POURQUOI FAIRE DES ELECTIONS AU TOGO ? L’impossible candidature commune de l’alternance

Avant la fin de la date limite pour le dépôt légal des recours (15 jours), plusieurs (quatre) candidats malheureux aux élections présidentielles gabonaises ont déposé un recours en annulation du scrutin présidentiel de 30 août 2009[1]. La cour constitutionnelle disposera en principe d’un mois pour statuer en sachant que la décision risque d’être sans appel. Rappelons que le mandat présidentiel est de 7 ans et renouvelable sans limite. En attendant la décision de la cour constitutionnelle, l’investiture officielle du candidat déclaré élu comme président de la République ne peut avoir lieu, Plus >

beac

ENCORE UN SCANDALE A LA BEAC : Personne ne porte plainte !

Dr. Yves Ekoué Amaïzo, Directeur du groupe de réflexion, d’action et d’influence “Afrology”

Question d’actualité sur la Radio Africa numéro 1 : www.africa1.com

16 septembre 2009, 13h45 par Eugénie Diecky, « Le journal des auditeurs »

C’est avec beaucoup de réactions de déshonneur que de nombreux Africains, ceux d’Afrique centrale en particulier, ont appris le scandale[1] des malversations et du défaut du contrôle décisionnel au niveau de certaines agences de la Banque centrale des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) révélés par Jeune Afrique[2]. Déjà que les conséquences de la crise financière Plus >

gilbert_houngbo

TOGO 2008-2009 : BILAN DU PREMIER DES MINISTRES

Gilbert Houngbo

Dr Yves Ekoué Amaïzo, Directeur du Groupe de réflexion, d’action et d’influence “Afrology”[1]

Interviewé par Mlle Fabbi Kouassi, Directrice de Programmes, Radio Nostalgie –Togo, Emission du 14 septembre 2009, 7h25 et 13h00 (TU).

1. Quelle analyse faites-vous des 12 mois de gouvernance de Gilbert Houngbo ?

(politique, économique et sociale)

Il faut d’abord poser cette question à l’intéressé lui-même et s’assurer qu’il pourra en parler en toute transparence, notamment sur les volets budgétaires. En réalité, la responsabilité est collective et ne peut faire abstraction du Plus >

omc-fmi-afrique-perdante

OMC : CRISE, COMMERCE ET EMPLOI

Les pays faiblement industrialisés sont les perdants

Pascal Lamy, Directeur général de l’Organisation mondiale pour le commerce (OMC), a entamé officiellement son 2e et dernier mandat de 4 ans le 1er septembre 2009. Il a été choisi comme candidat par défaut. En l’absence d’autres candidatures, on aurait pu croire à un succès fulgurant tel que cela avait été annoncé lors de sa première prise de fonction. En réalité, les choix de candidats pour diriger les organisations internationales résultent souvent d’un partage en catimini entre les pays les plus influents et puissants de ce monde et Plus >

traders

Sortir de la crise financière de 2008 : Le Bonus- Malus pour responsabiliser les traders

Nicolas Sarkozy, Président français, en concertation avec les dirigeants des principales banques françaises, a décidé, dans le cadre d’une régulation accrue des activités bancaires, de différer 70 % du bonus des traders selon les résultats de la banque où ils/elles travaillent et d’introduire un système de malus qui devrait en principe sur une durée de 1 à 3 ans, repousser voire de bloquer 70% du bonus à percevoir par le trader.

1. Bonus-malus : une bonne mesure

L’originalité de la mesure consiste à différer le paiement partiel de bonus (70%) qui ne seront pas versés en cas de résultats Plus >

Haut de page