Nicolas Sarkozy, Président français, en concertation avec les dirigeants des principales banques françaises, a décidé, dans le cadre d’une régulation accrue des activités bancaires, de différer 70 % du bonus des traders selon les résultats de la banque où ils/elles travaillent et d’introduire un système de malus qui devrait en principe sur une durée de 1 à 3 ans, repousser voire de bloquer 70% du bonus à percevoir par le trader.

1. Bonus-malus : une bonne mesure

L’originalité de la mesure consiste à différer le paiement partiel de bonus (70%) qui ne seront pas versés en cas de résultats Plus >