Archives pour octobre, 2009

Le pape Benoit XVI signant l encyclique

Réflexions sur l’Encyclique du Pape : Le développement humain intégral dans la charité et dans la vérité

Interview par : Mr. Daniele Zappalà

Journaliste correspondant à Paris, Mensuel italien Mondo e Missione, Novembre 2009

Interviewé : Dr. Yves Ekoué Amaïzo

Directeur de groupe de réflexion, d’action et d’influence “Afrology”

1) Dans sa dernière encyclique, Caritas in veritate, le Pape Benoît XVI écrit  que «les causes du sous-développement ne sont pas en premier lieu d’ordre matériel», mais sont liées au «manque de fraternité entre les hommes et les peuples». Comment interprétez-vous cette vision par rapport notamment à la situation en Afrique ?

En Afrique, la complexité du problème réside en Plus >

FCFA

INDEPENDANCE, PRIVATISATIONS ET SOUVERAINETE : De la Banque au Togo à la Banque du Sud

Interview effectué par : Mr Yohanes AKOLI, Journaliste Focus Info Togo – Sortie dans ce journal

Contact: yohanes_akoli@focusinfos.com | Internet: www.focusinfos.com

Interviewé : Dr. Yves Ekoué AMAÏZO, Directeur du groupe de réflexion, d’action et d’influence « Afrology »

1- Le Parlement togolais a adopté au mois d’août dernier une nouvelle loi portant sur la réglementation du système bancaire au Togo. Le point phare a été le fait que le capital social des banques et des établissements financiers est revu à hausse : de 1 à 3 milliards pour les banques et de 300 millions à 1 milliard FCFA Plus >

Répression sanglante en Guinée

PAS D’ELECTIONS EN GUINEE EN 2010 : Un Gouvernement de transition sans les hommes en treillis ?

Lors des changements de pouvoir non préparés, les autocrates africains semblent avoir opté pour le « après-moi, le déluge ». Les militaires qui prennent le pouvoir en Afrique, avec l’exception notable de Jerry Rawlings au Ghana ou Amani Toumani Touré au Mali pour ne citer qu’eux, affirmaient qu’ils ne sont là que pour « redresser la situation » et n’avaient « pas l’intention de se présenter aux élections ». Le Togo entre 1967 et 2005 a brillé avec de telles affirmations[1]. La population qui croit naïvement que le futur sera mieux que le passé, en accepte les termes malgré elle, puisque tout Plus >

Haut de page