Archives pour mars, 2010

Muammar_al-Gaddafi_at_the_AU_summit

Faut-il couper le Nigéria en deux ?

Interview par Mr Christophe Boisbouvier,  Journaliste Radio France Internationale (RFI)

Lundi 29 mars 2010, L’invité du Journal Afrique

Le Colonel Kadhafi a provoqué un énorme scandale, le 16 mars dernier, en proposant une partition du Nigeria. « C’est la seule chose qui pourrait faire cesser les violences entre chrétiens et musulmans », a-t-il lancé. Aussitôt, le président du Sénat nigérian l’a traité de « fou », et le Nigeria a rappelé son ambassadeur à Tripoli. Mais le numéro Un libyen est-il aussi « fou » que cela ?

1. Couper un pays en deux : ignorance ou solution à l’emporte-pièce ?

Le Plus >

VIOLENCES ELECTORALES AU TOGO

RESISTANCE MARATHON DES PARTIS DE L’ALTERNANCE : Post-élections sanglantes au Togo

La marche du samedi 20 mars 2010 et la veillée du 24 mars 2010 ont rencontré un franc succès avec des manifestants avoisinant les 100 000 dans les rues de Lomé. Le nouvel appel à la résistance nationale lancé par le candidat Jean Pierre Fabre, leader désigné de l’Union des forces du changement (UFC) et candidat unifié du Front Républicain pour l’Alternance et le Changement (FRAC) avec ses partenaires comme le Président de l’Organisation pour bâtir dans l’Union un Togo solidaire (OBUTS), Agbéyomé Kodjo, semble rencontrer les faveurs de la population togolaise.

1. Légitimation de circonstance Plus >
Afrique-les-nouveaux-visages-de-la-corruption

La corruption discrète par la Banque mondiale…

Le rapport 2010 de la Banque mondiale traite de la dite “petite” corruption. Au delà de la critique qui est réelle, cela ne doit pas faire passer l’Afrique pour la seule concernée…

Mais c’est que la Banque mondiale en évitant de parler de la grande corruption organisée par les Etats ou identifiés dans leur propre projet, contribue discrètement à taire sa complicité dans le phénomène…

Les privatisations en Afrique sont précédées de la disparition des comptes d’amortissements ou de renouvellement des équipements qui permettent les transferts de propriété à des non Africains, sans d’ailleurs Plus >

Thermometre Togo

TOGO : CONVAINCRE LES OCCIDENTAUX Irrégularités, invalidation et transition

Le moins que l’on puisse dire est que tout le processus électoral au Togo n’a permis :

  • ni de sortir le pays d’une longue crise de 43 ans d’un système dynastique,
  • ni à la vérité des urnes de confirmer Faure Gnassingbé comme président légitime,
  • ni de réussir l’alternance politique avec un jeu clair des partis d’opposition.
1. L’Union européenne : financement officiel de confusions électorales au Togo

Le peuple togolais aurait pu s’épargner toutes ces confusions institutionnalisées si : (suite…)

militaires dans la rue  Lomé Togo

INVALIDATION DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES AU TOGO ? Une transition qui se dessine…

Aujourd’hui le 8 mars 2010, sans que l’on sache qui a donné les ordres, la FOSEP, la Force Sécurité Election Présidentielle du Togo, a bouclé le quartier général du candidat commun du Front Républicain pour le Changement et l’Alternance (FRAC).

1. La fin de l’Etat de droit au Togo : émergence de forces anti-républicaines

Il est vrai que le FRAC se propose d’inviter les populations togolaises à une marche[i], le mardi 09 mars 2010, à partir de 07 heure à travers les rues de Lomé, pour demander l’invalidation des résultats du scrutin présidentiel du 04 mars 2010 entachés d’irrégularités graves Plus >

Bilan-au-Togo

DROIT D’INGERENCE ELECTORALE AU TOGO : Répressions électorales et silence de l’Union africaine ?

Suite à une intervention musclée du FOSEP (Force Sécurité Election Présidentielle) du Togo contre une marche pacifique de manifestants contestant les résultats proclamés par la Commission électorale nationale “dite” indépendante (CENI[i]), ceci sans consensus et avec des résultats entachés de vice de formes et de procédures, le Togo semble ouvrir, presque à l’identique avec 2005, le cycle vicieux des violences postélectorales fondées sur l’absence de la vérité des urnes et de la technique de l’inversion des résultats sortis des bureaux de vote.

1. Les apprentis-sorciers des élections au Plus >

Afrique australe

POLITIQUE DES TERRES EN AFRIQUE AUSTRALE : Répartition des terres ou répartition des richesses

La politique des terres dans cinq pays d’Afrique australe, Afrique du sud, Zimbabwe, Namibie, Mozambique et Botswana, a été marquée, au moment des accords d’indépendance par un consensus dans chacun de ces pays entre les colonisateurs et les dirigeants nationalistes. Dans la plupart d’entre eux, Namibie, Botswana et même Mozambique, malgré la guerre civile où la propriété de la terre n’a pas été un enjeu, ce consensus a évolué de manière pacifique. C’est ainsi que l’on analysera le processus en cours en Afrique du sud. Quant au Zimbabwe, les accords de Lancaster tenaient compte dans sa juste  Plus >

Un électeur vote - Togo Présidentielle 2010

LA DICTATURE DU STATU QUO ? L’impossible passage en force au Togo

Il est paradoxal que les responsables de l’organisation des élections togolaises n’aient pas spontanément annoncé le taux de participation alors que les électeurs togolais se sont déplacés massivement aux urnes.

1. Pas de taux de participation

Il ne faut pas s’en étonner puisque la liste électorale n’a jamais été affichée et relève de la discrétion du Gouvernement et du Président de la Commission électorale nationale dite “indépendante” (CENI). Tout le problème de la fraude ne peut que provenir d’abord des annonces non convergentes aux niveaux des commissions électorales locales Plus >

Urne Togo 2010

FRAUDE ET CONTRÔLE AU TOGO : Mode d’emploi et responsabilité internationale

Avec 7 sept candidats en lice [i] , l’élection présidentielle du 4 mars 2010 au Togo  a été placée sous haute surveillance [ii] . Cela n’empêche pas la bonne foi et la sincérité du Gouvernement togolais de mener des élections transparentes, sécurisées et pacifiques d’être mises en cause. Il demeure deux grandes techniques pour frauder qu’il y a lieu de contrôler avec des observateurs qui ont été témoins des évènements postélectoraux tragiques de 2005 au Togo.

1. Couper l’Internet et le téléphone au cours du comptage de voix

La fraude a lieu souvent lorsque les lignes téléphoniques et de Plus >

Togo Présidentielle 2010 Vote Urne carte Togo

TOGO – présidentielle du 4 mars 2010

Réaction à une question soulevée par la Rédaction de RFI

Voir l’ article de RFI daté du 3 mars 2010, Présidentielle au Togo : une élection sous haute surveillance» Par RFI Bonjour la Rédaction de RFI,

Je rappelle votre question : “Reste une principale interrogation : comment faire pour qu’à la proclamation des résultats, il n’y ait pas de violence ?”…

Le vrai problème est qu’il n’est pas nécessaire d’éviter de parler de ce qui fâche… à savoir la FRAUDE préélectorale (liste électorale non transparente, élimination de 2 candidats, et lors du comptage des voix en 2005.

La fraude a eu lieu dans Plus >

Haut de page