Thème : Emission en direct sur le Défilé militaire du 14 juillet 2010

avec les invités suivants : Dr. Yves Ekoué Amaïzo, Directeur du groupe de réflexion, d’action et d’influence Afrology et écrivain et Pierre Ribeyron, Général à la retraite (ancien parachutiste)

Interviewé par : Samantha Ramsany, journaliste et Jules Ahadji, journaliste

DIRECT du 14 juillet 2010 – Défilé Militaire – Part, 5/6
envoyé par AFRICA24. – L’info video en direct.

Les deux invités sont deux spécialistes de la coopération militaire entre la France et l’ Afrique. Ils ont commenté une partie du Défilé du 14 juillet avec des digressions qui permettent de comprendre pourquoi l’armée africaine avec peu de budgets et ne disposant pas d’un vrai service de renseignements peine à faire émerger une véritable armée africaine. L’échange a permis de poser les problèmes suivants :

1. Faut-il maintenir le lien francophile et francophone ?

2. L’histoire de la Légion étrangère (de l’armée française)

3. La faiblesse du recrutement africain dans la légion étrangère

4. L’appui logistique française et investissement en Afrique

5. Vers une force multinationale (union africaine) ou alors internationale ?

6. Le budget de l’armée républicaine

7. Certaines parties de l’armée font des opérations contre les populations ?

8. Quelles sont les priorités que les Etats donnent à leur armée ? Vers la professionnalisation en Afrique.

9. Le rôle de secteur privé dans le financement des armées africaines

10. C’est quoi l’armée grise en Afrique ?

11. Pourquoi l’Afrique reçoit trop d’équipements d’occasion ? Il n’y a pas de création de richesse et d’emplois en Afrique

12. Le coût du matériels, de l’entretien et de la maintenance

13. Comment mater les rébellions en Afrique ?


Thème : Emission en direct sur le Défilé militaire du 14 juillet 2010,

Que retenir du Défilé du 14 juillet 2010 et du cinquantenaire des indépendances ? Comment conclure ?

Le partenariat entre les pays africains et les pays émergents (Brésil, Chine, Inde, Russie ou l’Afrique du Sud)

avec les invités suivants : Dr. Yves Ekoué Amaïzo, Directeur du groupe de réflexion, d’action et d’influence Afrology et écrivain

Pierre Ribeyron, Général à la retraite (ancien parachutiste) et Joseph Antoine Bell, Ancien Footballeur

Interviewé par : Samantha Ramsany, journaliste et Jules Ahadji, journaliste

DIRECT du 14 juillet 2010 – Défilé militaire – Part. 6/6
envoyé par AFRICA24. – Regardez les dernières vidéos d’actu.

1. On fête aussi la symbolique de l’appui africain pour sauver la France et l’aider à récupérer son territoire, il y a 70 ans.

2. Ne pas de substituer au gouvernement en place mais offrir des renseignements pour des regroupements régionaux dans la défense

3. Les parachutistes et les couleurs africaines

4. Le partenariat entre les pays émergents et l’Afrique au niveau de l’armée

5. Vers la segmentation du marché avec des partenariats sans l’Afrique

6. L’ Afrique doit choisir ses partenaires et augmenter les anticipations

7. La formation dans l’armée

8. Où en est-on d’une vision militaire en Afrique ?

9. Pourquoi l’armée professionnelle africaine ne s’occuperait pas de la logistique

10. Comment réussir le transfert de savoir-faire avec les militaires à partir des budgets de l’Etat ?

11. Réinventer de nouvelles fonctions et de la volonté des Etats

12. Existe-t-il une “vision” des Africains de la Diaspora ?

13. La politique doit se faire au bénéfice des populations

14. Entre 1960 et 2010, le rapport de la confiance n’a pas trop évolué, la France a plus profité que l’Afrique

15. La désillusion de la rupture et quelques pistes pour avancer alors que les discours ne touchent personne

Share