Questions sur l’actualité du 25 octobre 2011

Personne ne doit oublier que la crise en Côte d’Ivoire a commencé et couvait sous le feu Président Houphouët Boigny, lequel, comme beaucoup de chefs d’Etat africains, oublia de désigner et de soutenir son véritable dauphin.

Il réussit donc le traditionnel « après moi, le déluge » doublé d’une ingérence française discrètement visible sur le contrôle des principales richesses du pays. Cela ne se corrige pas en quelques mois, surtout avec des protagonistes qui demandent à la Cour pénale internationale d’attribuer les responsabilités des massacres Plus >