Questions sur l’actualité du 27 octobre 2011

Après avoir été remerciée par Nicolas Sarkozy en novembre 2010, il a suffi d’un mois pour que Rama Yade, ex-secrétaire d’Etat aux Sports, Ambassadrice auprès de l’UNESCO pour quelques mois, rejoigne, par « solidarité », le Parti radical de Jean Louis Borloo. Populaire, elle reste membre du «parti présidentiel ». Le Parti Radical de droite, qui se dit du centre, s’est recentré à droite en tant de parti co-fondateur de l’Union pour la Majoritaire Présidentielle (UMP).

Ce n’est donc pas le cas d’Hervé Morin, ex-ministre de la défense, avec le « Nouveau centre ». Parce qu’elle n’a pas réussi à obtenir une mission importante sur la « cohésion sociale » au sein de l’UMP, le centrisme de Rama Yade a émergé d’un coup de tête assimilable à un coup de  grâce.

Elle peine à pousser son coup de gueule  depuis que Jean Louis Borloo ne semble plus « hésiter » d’avoir hésité à se présenter à la présidentielle. Pressions ou long murissement du jugement ? Qu’importe, Borloo n’hésite plus. C’est pourtant  un coup de lapin qu’il vient de faire à ses amis centriste en retirant sa candidature en un coup de vent. Ceux qui l’avaient rejoint et qui y croyaient comme Rama Yade sont encore sous le coup du choc, d’autant plus que Borloo n’a plus qu’un coup à jouer : soutenir Nicolas Sarkozy.

C’est cela le « radicalisme  à la Borloo », un coup de maître. Pas de coup du théâtre, pour un autre centriste, François Bayrou, Président du Mouvement démocrate (Modem), qui vise la présidentielle en mai 2012. Borloo va permettre au centre décentré de se centrer à nouveau autour de plusieurs personnalités d’un centre droit qui gagneraient à faire des primaires pour mieux se centrer par rapport à la droite. Mais avec l’anti-sarkozysme ambiant, peut-être qu’il serait plus prudent de se recentrer vers la gauche molle, proche du centre.

Alors Rama Yade dans tout ça ? Elle prend son temps pour se recentrer. Gauche de cœur, Droite en politique, Noire de peau, cette minorité visible plaît. Après son livre sur les « Noirs de France », elle a compris que la droitisation de l’UMP pourrait la « recentrer » comme une peau noire avec un masque blanc. Mais c’est justement ce dont elle a horreur, car contraire à ses principes. Elle ne peut se recentrer sur les 2 François : Bayrou et Hollande.

Elle se décentre de l’UMP en annonçant sur son blog qu’elle continuera « le combat pour l’émergence d’une force politique nouvelle »…  « pour rééquilibrer une droite qui n’arrivera à rien sans prendre en compte cette sensibilité » du nouveau centre. Mais pourquoi ne remplace-t-elle pas Jean Louis Borloo sur un coup de « jarnac » ? Justement, c’est parce que jeune et belle, elle ne fait rien sur un coup de cœur. Rendez-vous au centre en 2017 sauf si l’UMP se recentre vers le centre en mai 2012. Il y a un centre de gravité qui tire non pas vers le centre, mais vers le recentrage. Entre la démondialisation les « indignés » et, le recentrage du Centre pour créer l’Union de la Majorité Centrale (UMC) est au centre des débats. YEA.

Ecouter la “Question sur l’actualité du Jour” sur Africa N°1 dans l’émission “La Grande Matinale” d’Eugénie DIECKY du lundi au vendredi à 6h33, 7h33 et 8h33.

Pièces Jointes

Rama Yade se recentre : vers une Union de la Majorité Centrale (UMC) ?
Titre: Rama Yade se recentre : vers une Union de la Majorité Centrale (UMC) ? (73 clics)
Légende:
Description :
Nom du fichier: africa1-27oct2011-rama-yade-se-recentre.pdf
Taille: 352 kB

Le modèle indiqué n'existe pas. Utilisation du modèle par défaut.

Share