Questions sur l’actualité du 14 décembre 2011

Le Maroc serait le seul à avoir échappé, pour le moment, au printemps arabe. Certainement que quelque part, la notion de cohésion sociale est mieux prise en compte, mais une croissance de 3,9 % en 2011 n’y est pas étrangère.

La réalité est que le Maroc, comme au demeurant la Tunisie, sont devenus des mini-centres de production internationaux où délocalisation et création de valeurs et d’emplois avec des salaires décents soutiennent la croissance économique du pays.

La nouvelle approche des sociétés marocaines performantes est de s’attaquer à une Plus >