Questions sur l’actualité du 3 Avril 2012

Le coup d’Etat malien apparaît pour le moment comme le plus stupide au plan de la facilitation d’une alternance républicaine puisqu’il suffisait, le 22 mars 2012, date du putsch à Bamako, d’attendre quatre semaines pour permettre aux peuples maliens de s’exprimer dans les urnes.  Déjà 3 morts, 40 blessés et des déplacés !

Les militaires putschistes sont donc des antidémocrates s’ils persistent à empêcher les institutions de fonctionner. Lorsqu’Alassane Ouattara, celui qui dirige actuellement la Côte d’Ivoire et la CEDEAO (Communauté économique et de Plus >