Archives pour mai, 2012

Interdépendance africaine ?

Sans l’appui gouvernemental, des populations autochtones s’attaquent au Groupe Bolloré (2e partie)

Questions sur l’actualité du 31 Mai 2012

Trois des sociétés du Groupe Bolloré (Société financière /SocFin en Sierra Leone et au Cambodge et Socapalm au Cameroun) ont acquis par concession d’importantes terres arables en 2008. Mais les conditions de cessions restent obscures et l’impact sur l’environnement et les populations demeurent un véritable problème dont se soucient peu les gouvernements qui ont attribué ces contrats dans la plus grande opacité.

Les populations locales ont décidé de résister en organisant un « blocus » de la plantation en octobre 2011 sans succès puisque plus de 40 Plus >

Interdépendance africaine ?

Lâchées par leur gouvernement, des populations autochtones résistent à Bolloré (1ère partie)

Questions sur l’actualité du 30 Mai 2012

Le Groupe multinational du français Vincent Bolloré fait l’essentiel de son bénéfice en Afrique notamment dans les plantations de palmiers à huile et l’hévéa sur des pans entiers de territoires africains.

Les dirigeants africains préfèrent servir les intérêts des investisseurs étrangers avant ceux de leurs populations. Dans trois des sociétés où le Groupe Bolloré détient la majorité en Afrique (Société financière /SocFin en Sierra Leone et au Cambodge et Socapalm au Cameroun) ont acquis par concession d’importantes terres arables en 2008. Mais les Plus >

graph

Croissance mondiale : quel rôle pour l’Afrique ?

RFI Mardi 29 mai 2012

Emission : Le Débat du Jour

19h10 – 19h30

Journaliste : Jean François CADET

Assistante : Leslie Carretero

Thème : Croissance mondiale : quel rôle pour l’Afrique ?

Contribution de l’invité : Dr Yves Ekoué Amaïzo, Economiste et Directeur de Afrology Think Tank et Afrocentricity Think Tank

Débat entre les invités : Enda Tiers-Monde, Afrology Think Tank et Banque africaine de Développement

Noms des invités :

  • Jacob Kolster, économiste, directeur régional pour l’Afrique du Nord à la BAD (Banque Africaine de Développement).
  • Taoufik Ben Abdallah, économiste, directeur des Plus >
Interdépendance africaine ?

La dérégulation du capitalisme : impliquer les Africains ?

Questions sur l’actualité du 29 Mai 2012

Quand on définit la déglobalisation comme un processus de baisse continue de l’interdépendance et de l’intégration des économies entre elles, il est difficile d’imaginer que les tenants du capitalisme financier, lesquels ne cessent de prôner l’intégration des marchés et des économies, se mettent à faire un virage à 180 degrés. D’ailleurs, cela ne se décrète pas.

Les politiques économiques sont devenues beaucoup trop dépendantes du secteur privé mondial, notamment des acteurs des marchés financiers comme des entreprises transnationales. Le capitalisme Plus >

Interdépendance africaine ?

Démondialisation : pas de croissance sans la fin de la dérégulation

Questions sur l’actualité du 28 Mai 2012

Au lieu de parler de protectionnisme, ce qui serait automatiquement sanctionné par l’Organisation mondiale du commerce (OMC), tous les Talibans de la globalisation ont cru que la « mondialisation » était synonyme de « dérégulation ».

Alors prise dans le tournis des échanges mondiaux asymétriques, la dérégulation a finalement tué l’économie de proximité au profit de l’économie mondialisée. Il fallait donc promouvoir la « démondialisation ».

Cela a plu à de nombreux électeurs ici et là et a permis un rééquilibrage des thèses des partis politiques Plus >

Interdépendance africaine ?

Union africaine : après le rejet de 2 candidats, privilégier une personnalité de la société civile africaine

Questions sur l’actualité du 25 Mai 2012

Entre le Gabonais Jean Ping et la Sud-africaine Nkosazana Dlamini-Zuma en lice pour la Présidence de la commission de l’Union africaine (UA), rien ne va plus. Le Président en exercice de l’Union africaine, le Président béninois Yayi Boni a certes tenté une médiation au cours du moins de mai 2012 mais personne ne veut se désister, notamment les chefs d’Etats qui soutiennent les candidats.

Personne ne veut perdre la face. Mais c’est l’Afrique tout entière qui a déjà perdu la face car c’est comme si les dirigeants africains n’ont jamais de véritables Plus >

Interdépendance africaine ?

La nouvelle Chinafrique : vers la réciprocité des échanges avec l’Afrique

Questions sur l’actualité du 24 Mai 2012

La diversification des exportations africaines est en plein boom. Mieux, la réciprocité dans les échanges entre la Chine et l’Afrique en tant que continent s’améliore. L’Afrique est en train d’exporter plus vers la Chine que vers les Etats-Unis. La part des échanges de l’Afrique ne dépassait pas les 10 % en 2008 alors qu’en 2011, cette part a atteint 18 %, soit une hausse de 28 %, soit 160 milliards de $UE enregistrés. Les importations africaines en provenance de Chine, négligeables en 2002, sont passées à 59 milliards de $UE en 2010, et à 73 Plus >

Interdépendance africaine ?

Togo : différentes statistiques mais réelle stagnation du pouvoir d’achat des citoyens

Questions sur l’actualité du 23 Mai 2012

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a publié le 15 mai 2012 à Lomé, les résultats pour l’année 2010 des comptes extérieurs du Togo. Dans le cadre d’une rencontre portant sur les échanges entre  le Togo avec le reste du monde, le secteur des services a été mis en avant, notamment les transports, les télécommunications, le tourisme et d’autres services reçus de non-résidents, notamment la Diaspora togolaise qui n’est toujours pas recensée par les autorités togolaises.

La diaspora togolaise est ainsi exclue de toutes élections. Plus >

DEMONDIALISATION ET DEGLOBALISATION

ENTRE DEMONDIALISATION ET DEGLOBALISATION : Retrouver les « valeurs » et organiser la régulation

Au lieu de faire l’audit de la marche forcée de l’Union européenne vers la création d’une masse critique à 27 nations et avec un Euro à 17 pays, de trop nombreux dirigeants européens ont longtemps cru que seule l’austérité pouvait mettre fin à la fausse efficacité des marchés. La main invisible des marchés est devenue tellement visible au plan social et de la création de chômeurs qu’il ne sera plus possible de parler de croissance économique sans mettre un holà à la dérégulation incontrôlée qui a servi de boussole à l’économie des pays riches depuis plus de 30 ans.

1. PAS DE CROISSANCE SANS Plus >
Interdépendance africaine ?

L’Afrique n’est pas à vendre : les Directives de la FAO pour vendre sous conditions

Questions sur l’actualité du 22 Mai 2012

Les dirigeants africains sérieux et soucieux du mieux-être de leurs populations devraient suspendre la vente des terres africaines dès lors qu’il n’y a aucune garantie que cette vente, ou cession à long-terme  de l’espace africain, profite aux populations africaines.

Dès lors qu’un projet de développement notamment dans le domaine agricole, minier ou industriel, a de grandes chances de contribuer à la détérioration  de l’autonomie alimentaire, et à fortiori, à la neutralisation des initiatives en faveur de la sécurité alimentaire et l’exclusion ou Plus >

Haut de page