Questions sur l’actualité du 1 Mai 2012

Les discriminations raciales sont condamnées par la loi française, qui permet d’ailleurs d’encadrer les contrôles d’identité et les fouilles corporelles. D’après le code de procédure pénale, il n’est pas autorisé « d’arrêter un citoyen dans la rue, lui demander ses papiers et lui faire subir une palpation jambes écartées sur une simple présomption de culpabilité liée à sa couleur de peau ou à son apparence ».

Du coup, il est facile de nier l’existence du « contrôle au faciès » pour mieux expliquer qu’il n’y a pas de discrimination. Le « contrôle au Plus >