Archives pour 8 juin 2012

Logo UE-ACP

VERS UN NOUVEAU PARTENARIAT UE-ACP : Entre les feux la vérité économique et l’alternative des pays émergents

1. LE PARTENARIAT UE-ACP : UN ECHEC FACE AU PARTENARIAT ACP-BRICS

Le partenariat entre l’Union européenne (UE) et le Groupe des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) met en jeu 79 pays ACP et 27 Etats européens. Depuis 1975 avec les conventions de Lomé (1975-2000) et l’Accord de Cotonou (2000-2020), les relations asymétriques reposent sur le dialogue politique, le commerce sans industrialisation, et le financement d’une certaine forme de développement qui se fait d’abord au profit de celui pour lequel le rapport de force est favorable. Bien sûr, chacun s’accorde sur le fait que Plus >

Interdépendance africaine ?

Les APE freinent le droit au développement : les ACP conscients, restent divisés

Questions sur l’actualité du 8 juin 2012

Le 21 mai 2012 à Bruxelles, Mohamed Ibn Chambas,  le secrétaire général du groupe Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP), a fait le point avec les Médias. Trois sujets étaient à l’ordre du jour : les négociations en cours des Accords de Partenariat Economique (APE), la préparation de la conférence Rio+20, ainsi que l’avenir du groupe ACP.

Les APE permettent en principe l’accès à des conditions préférentielles dès le 1er janvier 2014 des biens ACP  sur le marché européen.  Pour ce faire, les APE devaient être ratifiés avant cette date. Les pays des Plus >

Haut de page