Questions sur l’actualité du 21 juin 2012

Dans la crise malienne, chacun se demandait pourquoi la médiation du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire sous le couvert de la CEDEAO a permis rapidement de donner un « statut d’anciens chefs d’Etat » au capitaine Amadou Sanogo, le chef putschiste ? Pour faciliter la résolution de la crise et permettre le retour dans les casernes des militaires putschistes. Il n’en est rien pour le moment. Mais cette approche doit être rapprochée de ce qui se passe à Ouagadougou au Burkina-Faso. En effet, c’est le 11 juin 2012 que la majorité parlementaire au Plus >