ANALYSE DU 17 SEPTEMBRE 2012

Comment des miliciens peuvent-ils se promener avec des machettes, des coupe-coupe et s’en servir au vu et à la barbe des militaires, gendarmes et policiers de Faure Gnassingbé, sans qu’aucune des forces dites de « sécurité » au Togo n’intervienne. C’est ce qui s’est passé au Togo le 15 septembre 2012 alors que la marche pacifique de manifestation pour le retour de la vérité des urnes allait s’engager.

1.    L’INVITE SURPRISE ET LA DEMOCRATIE DE L’OMBRE

La démocratie de l’ombre de Jean Ping pourrait ne pas résoudre le problème à moins que Le Président de la Plus >