cube-togoRéuni ce 20 janvier 2013, le Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise s’est penché sur le drame des incendies qui ont touché plusieurs villes togolaises en ce début d’année, le 10 à Kara, le 12 à Lomé…

A l’analyse de cette situation où des incendies sans précédent se succèdent au Togo, il fait de moins en moins de doute que le caractère criminel de ces actes serait difficile à dissimuler, quelle que soit la forme choisie par les autorités pour mener une indispensable enquête dont la crédibilité reste un enjeu majeur. Ces actes de destruction des centres névralgiques du Togo ont semé la désolation parmi toute la population et sont menés d’ailleurs en premier lieu contre elle. A la lueur de nombreuses zones d’ombres dans la gestion et la maitrise de ces incendies des marchés de Kara et de Lomé, le peuple togolais tout entier et l’ensemble de la communauté internationale a besoin de connaitre la vérité sur l’origine de ces crimes, de ses vrais auteurs afin qu’ils soient  traduits en justice. On se rappelle encore l’incendie en 2005 du  centre culturel allemand, l’Institut Goethe à Lomé, celui du siège de l´UFC version historique…,  dont les auteurs continuent de courir.

Face à ces crimes contre tout le Togo et son paisible peuple, la Diaspora Togolaise par la voix du Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise (CMDT), partie intégrante de la société togolaise, que le gouvernement refuse toujours de recenser

  • souhaite tout d’abord présenter à toutes les victimes de ces incendies, ses sincères condoléances,  leur apporter tout son soutien dans ces dures et diaboliques épreuves et les exhorter à être plus que jamais plus fortes pour ne pas céder à l’intimidation et tomber dans la soumission. Comme toujours, par le passé, le présent et l’avenir, la Diaspora Togolaise continuera à soutenir la population,
  • se doit de tirer la sonnette d’alarme sur la défaillance des dirigeants togolais face à l’insécurité dans laquelle la population est plongée à l’instar de ce qui s’est passé au cours de ces épreuves : les grands marchés brûlent l’un après l’autre dans le pays sans qu’aucune mesure de prévention ne soit prise !
  • demande une commission nationale paritaire indépendante crédible composée des représentants des partis politiques et des associations luttant pour les libertés et les droits humains y compris ceux de la Diaspora pour que la lumière soit faite sur tous ces faits d’incendies au Togo et que les vrais auteurs soient identifiés et châtiés,
  • propose de se joindre à toute ouverture d’enquête internationale indépendante sur les faits évoqués, ce en tant qu’observateur neutre,
  • met en garde les pouvoirs publics mais aussi tous les partis politiques contre des manœuvres dilatoires qui tendraient à falsifier la vérité sur le drame que connaît le peuple togolais et contre toutes exploitations de ces drames à des fins politiciennes : comme par hasard, ces manœuvres criminelles surgissent toujours en période pré-électorale !
  • s’élève contre des arrestations et incarcérations arbitraires survenues au cours et après les incendies sans respect de la forme, des procédures et de la présomption d’innocence foulant au pied ce sacré principe de la présomption d’innocence. A ce titre,  exige la libération immédiate de tous ceux qui ont été victimes de ces violences non fondées.

Avec le Peuple togolais tout entier, nous hurlons trop c’est trop ! Il faut que cela cesse maintenant ! Pour cela, les autorités doivent savoir qu’une grande partie de la responsabilité de la situation de déstabilisation est liée à leur refus d’engager des réformes et de trouver un accord sur les modalités d’organiser la vérité des urnes au Togo, tant pour les élections communales, législatives que présidentielles. A regarder l’agenda unilatéral du pouvoir, aucune explication rationnelle ne justifierait de galoper vers les Législatives en jetant encore aux oubliettes les Locales qui attendent depuis des lustres. Pourquoi inverser encore l’ordre ? On le répétera autant que nécessaire : ce sont les Locales qui ensemencent la démocratie sur un territoire. C’est le vœu le plus ardent de notre peuple. Alors, dans l’ordre, les Locales d’abord, les Législatives ensuite !

Fait à Lille le 20 Janvier 2013

Pour le CMDT,

Dr Martin AMOUZOU,

Coordinateur Général.

Pièces Jointes

COMMUNIQUE DU CMDT DEVANT LE  DRAME DES INCENDIES AU TOGO
Titre: COMMUNIQUE DU CMDT DEVANT LE DRAME DES INCENDIES AU TOGO (79 clics)
Légende:
Description : Réuni ce 20 janvier 2013, le Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise s’est penché sur le drame des incendies qui ont touché plusieurs villes togolaises en ce début d’année, le 10 à Kara, le 12 à Lomé…
Nom du fichier: communique-du-cmdt-devant-le-drame-des-incendies-au-togo.pdf
Taille: 96 kB

Share