COMMUNIQUE DU 15 JUIN 2013

Face à la détermination du Gouvernement Togolais de ne mener aucun dialogue avant la date fixée au 21 juillet 2013 pour la tenue des élections législatives – les élections communales étant passées aux oubliettes -, une partie de la Diaspora togolaise, souhaitant que puisse s’exprimer la vérité des urnes et la pacification du pays dans une ère post-électorale apaisée, interpelle l’Union européenne et les Gouvernements amis et partenaires du Togo.

En effet, le CVU-TOGO-DIASPORA constate que le « Projet d’appui à la Société Civile et à la Réconciliation Nationale au Plus >