Archives pour octobre, 2014

ebola rouge

LE VIRUS MARBURG ALIAS EBOLA : Transmission possible par voie aérienne

INTRODUCTION

La maladie à virus de Marburg résulte d’une fièvre hémorragique virale 1. L’OMS a classé la maladie à virus de Marburg dans la catégorie des agents pathogènes les plus virulents chez l’homme et l’a regroupé sous la terminologie EBOLA. Les virus classés par l’OMS comme EBOLA se transmettent par contact direct, notamment par des secrétions, fluides (sang, selles, salive, transpiration, manipulation des morts (animaux comme humains). Les symptômes caractéristiques sont des maux de tête puissants, une fièvre, un état général de faiblesse, des hémorragies internes et externes. Il n’y Plus >

c dans l air Vincent Hugeux

COMMENTAIRES D’AFROCENTRICITY THINK TANK Sur les déclarations à l’emporte-pièce de Vincent Hugeux, Journaliste Dans l’émission « C dans l’Air », du 9 octobre 2014 : 18-19h.

15 octobre 2014

En tant que Directeur du groupe Afrocentricity Think Tank, j’ai pu me procurer les déclarations de Vincent Hugeux, connu en France comme un journaliste, qui semble avoir des positions très arrêtées sur l’Afrique. Il est connu parmi la Diaspora africaine, notamment à Lille où il enseigne, pour régulièrement afficher des positions et promouvoir des affirmations à l’emporte-pièce. Il est depuis longtemps considéré comme un journaliste politiquement correct et ses positions partielles et partiales n’étonnent plus personne dans la Diaspora africaine.

Voici donc ce que ce Monsieur a Plus >

laboratoire experience

Le virus Ebola a-t-il été créé dans un laboratoire ? Des spécialistes accusent

Le virus Ebola a-t-il été conçu dans un laboratoire ?

Le virus Ebola est-il un instrument de « destruction massive » des populations Africaines ? C’est la thèse défendue par Yves Ekoué Amaïzo, économiste togolais et directeur de Afrocentricity Think Tank, qui pense que le virus a été conçu ailleurs et transféré en Afrique.

Yves Ekoué Amaïzo est formel : « L’origine du virus Ebola est étrangère à l’Afrique ». « Elle se situe, indique-t-il, en Allemagne et la question est donc de savoir si l’on a transféré, depuis 1976, un certain nombre de virus et d’animaux infectés » sur le continent.

Afin Plus >

Haut de page