ANALYSE DU CVU-TOGO-DIASPORA DU 3 MARS 2016

Le pouvoir togolais kidnappe le Dr Antoine Randolph, invente des preuves sans les fournir, refuse de répondre aux Chancelleries occidentales. Incapable de respecter le droit togolais, le droit régional et le droit international, faut-il continuer à traiter avec un tel régime ?

Dr Yves Ekoué AMAÏZO

Coordonnateur, cvu-togo-diaspora.org

3 mars 2016

Pour faire suite à l’analyse de CVU-TOGO-DIASPORA du 25 février 2016 1 qui constatait le kidnapping du Dr vétérinaire Antoine Randolph, – un membre influent de la Diaspora togolaise -, par les responsables Plus >