Donald J. Trump, le 45e Président américain a été élu sur la base de la majorité obtenue auprès des grands électeurs et non de la population américaine conformément à la Constitution américaine. Ses postures de victimisation d’un système sert à justifier un passage en force, un bellicisme et une agressivité permanente, doublée d’une désobligeance, voire parfois d’une humiliation teintée de discrimination. La récurrence de cette pratique conduit à se demander s’il est conscient ou s’il s’agit d’une difficulté à quitter la télé-réalité pour la réalité du monde. Son discours d’investiture est Plus >