ANALYSE DE CVU-TOGO-DIASPORA DU 12 OCTOBRE 2017

La vérité des urnes n’est pas possible avec le système Gnassingbé et ce système se perpétue de père en fils. L’état civil défaillant et donc faux, la falsification des procédures électorales, le verrouillage de toutes les institutions de promotion de la vérité des urnes et de la vérité des comptes publics à des fins de mascarade démocratique doublée d’une désinformation orchestrée, ne peuvent servir de doctrine pérenne pour le futur du Togo. Les manifestations au Togo, mais aussi celles de la Diaspora togolaise non-alignée dans la plupart des Plus >