ANALYSE DE CVU-TOGO-DIASPORA DU 06 NOVEMBRE 2017

Sur la base de la Constitution de 1992, il devient de plus en plus évident que l’avenir des Togolaises et des Togolais est lié à une décision de départ pacifique de Faure Gnassingbé, le Président du Togo dont le mandat s’est terminé en 2015. Le temps supplémentaire à la tête de l’exécutif togolais, imposé par les militaires non républicains, les multiples modifications constitutionnelles unilatérales, le refus de la mise en œuvre effective de l’Accord politique global de 2006, prend fin. En effet, des marches préparatoires organisées par le Plus >