ANALYSE DE CVU-TOGO-DIASPORA DU 09 AVRIL 2018

Appréhendé en pleine rue sans mandat d’arrêt le 4 avril 2018, un véritable kidnapping sous couvert d’une garde à vue, c’est le lundi, le 9 avril 2018 devant le Procureur de la République et en 30 mn chrono, qu’il a été « condamné et déferré par le Procureur de la République à la prison centrale de Lomé.  Une pratique régulière et banalisée au Togo.

Cette fois-ci, il s’agit d’un spécialiste des droits humains. Plusieurs associations de la société civile regroupés sous le Front citoyen Togo Debout, mais aussi les partis politiques et la Diaspora Plus >