ANALYSE DE CVU-TOGO-DIASPORA DU 05 MAI 2018

Pour diriger le Togo contemporain, dont le pouvoir politique est unilatéralement accaparé par le clan Gnassingbé depuis 51 ans, il importe de posséder la force militaire, la maîtrise partisane des institutions de justice et bien sûr les ressources humaines, alliées objectives ou subjectives qui, pour des raisons diverses, vont contribuer d’une manière ou d’une autre à la contre-vérité des urnes. Mais la réalité est qu’il faut deux conditions supplémentaires :

  • le soutien des Chefs d’Etat africains, notamment les institutions comme la Communauté Plus >