Les dirigeants de l’Union africaine (UA) se sont réunis à Nouakchott en Mauritanie le 1er et 2 juillet 2018, ce en respect des deux réunions annuelles des Chefs d’Etat africains membres de l’Organisation panafricaine. Bien que la corruption fût le sujet à l’ordre du jour, la problématique de la non-paix a repris ses droits. Une avancée, sur papier du moins, avec l’accord signé pour mettre fin à la guerre civile au Soudan du Sud. Mais, ce qui ne doit pas passer pour anodin est le fait que le Sahara Occidental a été représenté sans que le Maroc ne quitte la conférence 1. Le drapeau de la Plus >