Plus personne ne conteste le besoin d’infrastructures en Afrique. Le problème est ailleurs. Les budgets des Etats montrent leurs limites, sans compter la capacité à gérer tout le processus des projets d’infrastructures. Mais l’objectif d’intégration régionale se conjugue aussi avec la diversification, le lien social et les facilités commerciales au Ghana. L’exemple de la future réalisation d’un pont qui traversera le lac « Volta 1 » avec un financement japonais peut servir de pratiques de référence pour d’autres pays africains.

1. BESOIN DE FINANCEMENT DES INFRASTRUCTURES EN Plus >