Le protectionnisme économique du Nigéria, démarré le 20 août 2019, a surpris plusieurs observateurs et partisans de l’intégration régionale. Pourtant, chacun sait que dans la pratique, les tracasseries aux frontières au sein de la Communauté économique et de développement de Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sont légions. Mais la contrebande institutionnalisée a fini aussi par enrichir de corrupteurs et des corrompus d’Afrique et hors d’Afrique. Face à un Président nigérian déterminé à réduire la corruption dans son pays, il devient possible de voir une certaine cohérence dans le Plus >