Articles

Le Ghana prend les devants dans le secteur bois

PRODUIRE EN AFRIQUE AU LIEU D’EXPORTER SANS TRANSFORMATION : Le Ghana prend les devants dans le secteur bois !

Sur la base des statistiques récentes de l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT 1), personne ne peut contester la chute en volume au premier semestre de 2018 des exportations du bois et des produit dérivés du Ghana. Cette chute oscillerait entre 13 % et 25 % selon les sources nationales ou internationales.

Les principales essences exportées sont le tek, le wawa, le ceiba, l’acajou et le denya avec les pays suivants par ordre d’importance : l’Inde, la Chine, l’Allemagne, les Etats-Unis et le Burkina Faso 2.

1. CHUTE CONJONCTUREL DES EXPORTATIONS DU BOIS GHANÉEN

Le Ghana exporte Plus >

Banques centrales en afrique - taux de base usurier

LA BANQUE CENTRALE DU NIGERIA DOIT FAVORISER LA REDUCTION DES INÉGALITES : Restaurer et réaffecter les réserves de change !

Aucun gouvernement africain ne peut se permettre d’avancer vers le bien-être de sa population sans recourir au crédit et donc à des investissements de qualité et sans corruption. Cela suppose des efforts importants pour stimuler la création de richesses par la libre-entreprise et sa régulation. Mais il n’y a pas de croissance partagée et de productivité inclusive sans faire appel à tous les instruments permettant de stabiliser l’économie nationale. L’utilisation de la politique budgétaire couplée avec celle de la politique monétaire ne permettent pas en fait de créer de la valeur, mais Plus >

LES INÉGALITÉS CROISSANTES EN AFRIQUE

LES INÉGALITÉS CROISSANTES EN AFRIQUE : Pour un quota de 30 % de pauvres dans les centres de décisions !

La population mondiale a été estimée en 2018 à 7,59 milliards d’individus. Selon les statistiques de 2018 de l’organisation non gouvernementale Oxfam 1 portant sur les inégalités dans le monde, 26 individus reconnus comme des riches « milliardaires » contrôlent l’équivalent de la richesse de la planète que se partagent 3,8 milliards d’individus reconnus comme des « pauvres », soit la moitié de la planète 2.

1. LA RICHESSE DE L’AFRIQUE ETAIT DE 41,7 FOIS INFERIEURE A CELLE DE L’AMERIQUE DU NORD

Selon le rapport 2018 de l’Institut de recherche de Crédit Suisse, la richesse mondiale des ménages Plus >

Franc de la CEDEAO

MONNAIE COMMUNE EN AFRIQUE ENTRE 2020 ET 2045 : La faute à l’indiscipline monétaire ?

La monnaie remplit en principe trois principales fonctions économiques. C’est d’abord un équivalent général en tant qu’unité commune de compte. Elle sert d’intermédiaire des échanges en tant qu’unité de paiement, si la valeur de cette monnaie n’est pas contrôlée par une entité étrangère, permettant à cette dernière de ponctionner une partie des richesses créées par une Nation et insidieusement de contrôler la souveraineté monétaire d’un Etat. Enfin, elle a une fonction de réserve des valeurs permettant ainsi d’investir immédiatement ou dans le futur alors que le troc ne permet en principe que Plus >

Les bienfaits de la mondialisation dans les pays émergents

ZONE DE LIBRE ÉCHANGE CONTINENTAL EN AFRIQUE : des perdants et des gagnants !

L’Afrique représente environ 16 % de la population mondiale et ne dispose que de 5 % de son revenu. 27 pays africains représentant 44,6 % de la population totale de l’Afrique sont classés dans la catégorie des pays à faible revenu. 18 autres pays sont classés parmi les pays à revenu moyen-inférieur et représentent 45,9 % de la population. Enfin, 8 des pays africains sont classés avec parmi les pays à revenu moyen-supérieur avec 9,5% de la population et un (1) seul est classé parmi les pays à revenu élevé avec 0,01% de la population totale africaine 1.

L’Union africaine avec ses 55 pays va Plus >

deutsche_welle_logo-carre

INVESTIR AVEC « COMPACT AVEC L’AFRIQUE » AU TOGO : Un risque d’endettement à couvrir avec les taxes du contribuable allemand

Source : tsimokagasikara.wordpress.com

Selon le rapport de 2018 de la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement portant sur les investissements 1, le retour sur investissement en Afrique est en constante diminution contrairement aux éloges faites par de nombreux dirigeants africains.

  1. RETOUR SUR INVESTISSEMENT EN AFRIQUE EN CHUTE LIBRE

Entre 2012 et 2017, le retour sur les investissements effectués en Afrique est passé de 12,3 % à 6,3 %. Les cinq (5) pays qui figurent en haut du palmarès sont :

  • L’Egypte avec 7,4 milliards de $EU mais en chute libre avec un baisse de Plus >
Action contre la faim

L’ETAT FÉDÉRAL ALLEMAND ET L’ETAT AFRICAIN : La transition risquée du public vers le privé

Selon les statistiques du Groupe de la Banque mondiale, la richesse mesurée en produit intérieur brut de l’Afrique subsaharienne composée de 49 pays sur 56 en Afrique n’était que de 1 648,7 milliards de $EU, soit moins de la moitié de celle de l’Allemagne en 2017, soit 3 677,4 milliards de dollars des Etats-Unis ($EU). L’Allemagne peut offrir une approche alternative, mais le risque de s’éloigner de l’efficacité allemande pourrrait être au rendez-vous.

1. TRAVAILLER ENTRE ETATS ET OUBLIER LES CONSÉQUENCES SUR LA POPULATION AFRICAINE

Les vélléités de l’Allemagne de se repositionner en Afrique Plus >

Comment le BTP français tente de préserver sa place en Afrique

INDUSTRIES EXTRACTIVES EN AFRIQUE : De la transparence des contrats parallèles !

Extrait de: Barjonet, C. (2007). “Comment le BTP français tente de préserver sa place en Afrique”. In le Journal Les Echos. 02 avril 2007. Accédé le 30/10/18. Voir https://www.lesechos.fr/02/04/2007/LesEchos/19890-068-ECH_comment-le-btp-francais-tente-de-preserver-sa-place-en-afrique.htm

Il n’est pas possible de parler des industries extractives en Afrique sans méditer sur la « malédiction des matières premières ». Pourtant, selon la Banque mondiale, l’Afrique détient près de 30 % des ressources minérales en Afrique 1.

1. LE CORRUPTEUR ET LE CORROMPU SONT UNE MALÉDICTION POUR LE PEUPLE Plus >
accord pour une zone de libre-échange

ZONE DE LIBRE ÉCHANGE CONTINENTAL POUR 44 PAYS AFRICAINS : Opter pour le rêve face à la réalité des échanges sous haute protection

Depuis que le Maroc a rejoint l’Union africaine (UA) en janvier 2017 après 32 ans de bouderies avec l’ex-Organisation de l’unité africaine (OUA), l’organisation panafricaine dite « Union africaine (UA) enregistre officiellement 55 Etats-membres, même si le Sahara occidental n’est pas reconnu par le Maroc comme un Etat indépendant. Mais le commerce intrarégional entre pays africains n’a qu’augmenté que de manière marginale.

http://media.blubrry.com/yeamaizo/p/amaizo.free.fr/podcasts/YEA/DW-22-03-2018-L-effectivite-de-la-zone-de-libre-echange-va-prendre-du-temps-YEA.mp3
CVU-logo-carre

« FAKE DIALOGUE » AU TOGO : COMMENT ÉVOLUER VERS DE VRAIES NÉGOCIATIONS

ANALYSE DE CVU-TOGO-DIASPORA DU 19 FEVRIER 2018

Au Togo, l’observation du moment politique donne le sentiment que ceux qui se sont attribués la charge de la négociation, ne veulent véritablement pas parler de ce que veut négocier le Peuple togolais. L’agenda actuel ressemble plus à un vrai « faux » dialogue de 10 jours d’où le titre du « fake Dialogue » choisi par le Collectif pour la Vérité des Urnes pour analyser l’état actuel des échanges entre les acteurs du Gouvernement, ceux de la Coalition des 14 partis d’opposition et des facilitateurs ghanéens. L’absence de Tikpi Atchadam, bien que Plus >

Haut de page