Alors même qu’il est de notoriété publique que nombre de dictatures dans les pays pauvres n’ont prospéré et ne continuent à prospérer que grâce à la complicité objective des puissances occidentales, ces dernières, prises de court par le vent de contestation qui souffle actuellement dans certains pays du Maghreb (et peut-être demain en Afrique subsaharienne ?), feignent dorénavant de découvrir avec effroi les côtés peu reluisants de leurs alliés d’hier. À savoir qu’ils n’étaient, pour la plupart d’entre eux, que d’effroyables et sanguinaires dictateurs…qui accessoirement veillaient à défendre Plus >