Livres

La neutralité coupable : L’autocensure des Africains, un frein aux alternatives ?

La neutralité coupable : l’autocensure des Africains. Un frein aux alternatives ?

La force du ceux qui militent pour la perpétuation d’une gouvernance de l’alignement, outre la quête de la ventrologie primaire, réside principalement dans l’usurpation du pouvoir. Le faire par la force revient à opter pour des formes modernes de la dictature. Le faire par les urnes fait partie intégrante des subtilités de la démocratie à l’africaine où s’opposent des dirigeants ouverts à la transparence et ceux qui s’y opposent. La pauvreté, les allégeances et la dépendance font alors le lit de l’autocensure en Afrique, ce qui a pour conséquence de freiner les alternatives et la Plus >

intellectuels-africains-face-a-la-mondialisation1

Intellectuels africains face à la Mondialisation

Contributeurs : Jacques Bonjawo | Didier Acouetey | Lucie Bourthoumieux | Dr. Yves Ekoué Amaïzo | Dr. Paul Fokam | Dr. Chérif Salif Sy | Pr. Fernand Sanou | Pr. Ahmadou Lamine Ndiaye | Pr. Peter Kinyanjui

Dans ce livre collectif, rédigé sous la direction de Jacques Bonjawo,les auteurs prennent le contre-pied des idées reçues sur la mondialisation et l’Afrique. En effet, ceux-ci considèrent que la mondialisation est une opportunité pour le développement économique et social des pays africains, qui sauront tirer parti des outils de celle-ci. Aussi, les technologies de l’information et de la Plus >

L’UNION AFRICAINE FREINE-T-ELLE L’UNITE DES AFRICAINS?

L’Union africaine freine-t-elle l’unité des Africains ?

Retrouver la confiance entre les dirigeants africains et le peuple-citoyen ? Avec une préface d’Aminata Traoré. Editions Menaibuc : Paris, 390 pages).

Majoritairement pauvre et souvent sans-voix, l’Afrique se retrouve souvent avec de nombreux prétendants non-Africains, parfois Africains y compris ceux de la Diaspora, qui s’arrogent unilatéralement le droit de s’exprimer au nom du peuple-citoyen sans nécessairement l’avoir consulté au préalable. Ce déni de représentativité effective apparaît de plus en plus en ce début de siècle comme l’une des caractéristiques des institutions Plus >

unite-et-division-de-lafrique-du-sud

UNITÉ ET DIVISION DE L’AFRIQUE DU SUD

l’interdépendance par la constitution

L’Afrique du Sud d’aujourd’hui construit son identité à partir de multiples communautés. Elle est à la fois une et plurielle, comme l’affirme sa constitution. Une nation avec au moins onze langues officielles et le droit à l’autodétermination des communautés culturelles, linguistiques, religieuses, pourrait faire croire à un risque de division voire de sécession, surtout après la période de l’apartheid. Il n’en est rien, parce que dans la constitution, il est question d’une nation au sens de la communauté civique et politique, par opposition à la nation Plus >

naissance-dune-banque-de-la-zone-franc-1848-1901

NAISSANCE D’UNE BANQUE DE LA ZÔNE FRANC : 1848-1901

Priorité aux propriétaires d’esclaves

Yves Ekoué Amaïzo

En 1853, le Gouvernement français réussit à convaincre tous les propriétaires d’esclaves de procéder à la libération de ceux-ci. L’Etat métropolitain réussit à faire correspondre le rachat des esclaves avec la création de banques coloniales. Mais les anciens propriétaires d’esclaves furent-ils bien indemnisés ? Comment furent constituées les actions de la banque dite du ” Sénégal ” ? Revisiter l’histoire de cette banque de propriétaires d’esclaves, entre 1848 et 1901, devrait contribuer à donner un éclairage nouveau sur l’avenir Plus >

L-AFRIQUE-EST-ELLE-INCAPABLE-DE-S-UNIR

L’AFRIQUE EST-ELLE INCAPABLE DE S’UNIR ?

Lever l’intangibilité des frontières et opter pour un passeport commun

Collectif (Jonas Rano, Mathieu Mounikou, Atsutsé K. Agbobli, Philippe Lavodrama, Robert Charvin, Philippe Engelhard, Pathé Bolé Dieng, Joseph Ki-Zerbo) sous la coordination de Yves Ekoué Amaïzo – Préface de J. Ki-Zerbo

L’exploitation du continent africain, la colonisation, les ingérences multiples, l’allégeance alimentaire ont pu perdurer en Afrique grâce à l’absence d’unité. L’Afrique n’arrive-t-elle à s’unir que sur ses désaccords ? Sans organisation et actions collectives sur le continent, c’est un monde sans les Plus >

De la dependance a l interdependance-mondialisation et marginalisation-une chance pour l Afrique

De la dépendance à l’interdépendance : mondialisation et marginalisation : une chance pour l’Afrique

MONDIALISATION ET MARGINALISATION : UNE CHANCE POUR L’AFRIQUE ?

La maîtrise du rythme d’intégration au processus de mondialisation de l’économie mais aussi la capacité à développer et à maîtriser une économie de proximité deviennent des facteurs déterminants dans la réussite du défi que le XXIè siècle lance à l’Afrique subsaharienne à savoir : organiser la cohérence des actions de manière collective.

L’Afrique subsaharienne dispose-t-elle d’une capacité d’influence doublée d’une capacité de relance économique endogène pour relever ce défi ? La conception publique du développement, les Plus >

Haut de page