Articles taggés AfricaMaat

Un Ghanéen attend de voir le président des États-Unis lors de sa première visite en Afrique sub-saharienne, à Accra, capitale du Ghana, le 11 juillet. Barack Obama a salué la démocratie au Ghana comme étant un modèle pour les autres pays africains.

AFRIQUE ET ETATS-UNIS : Bi-régionalisme, représentativité et pouvoir d’influence

1. Introduction : Du “new look” au “new deal” de l’interdépendance

Avant et après le discours d’Accra de Barack Obama 1, l’Afrique demeure une variable d’ajustement dans la politique étrangère américaine. Les dynamiques propres à l’Afrique ne sont pas fondamentalement soutenues, ou alors à la marge. Les soutiens sélectifs résultent de choix politiques (Rwanda optant pour le monde anglophone par exemple) ou alors de facilitation en termes d’offres de matières premières ou d’approvisionnement sécurisés des Etats-Unis à partir d’Afrique (exemples du Nigeria, Gabon et Guinée équatoriale pour le Plus >

colloque_menaibuc

AFRIQUE : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

6ème Colloque International Kamit Menaibuc 2009

Relancer l’économie kamite

Chaque année au début juillet, les éditions Menaibuc (www.menaibuc.com) et le groupe Africamaat (www.africamaat.com) organisent un colloque qui réunit des éminentes personnalités de monde noir, fondant leur analyse sur l’afrocentralité.

Lors du 6e colloque sur l’avenir des Kamites, les hommes et femmes originaires d’Afrique, il fut question entre autre de trouver des solutions à la crise financière qui frappe, avec un décalage sournois, les pays africains les moins industrialisés. (suite…)

Afrology.com

UNION MONETAIRE ET CONVERGENCE

Efficacité dans les échanges et souveraineté africaine

Dr. Yves Ekoué AMAÏZO, Directeur de Afrology Think Tank, Groupe de réflexion, d’action et d’influence

RESUME

Le faible niveau des échanges intrarégionaux africains, les frais de transactions bancaires non compétitifs et la petite corruption sur les axes de communication font, entre autres, augmenter l’écart entre les déclarations et les actes des autorités politiques et monétaires africaines. Les monnaies nationales africaines, fragmentées dans des espaces monétaires parcellaires, deviennent des contraintes à la libre circulation Plus >

La neutralité coupable : L’autocensure des Africains, un frein aux alternatives ?

Poursuivre autrement l’oeuvre de la conscientisation des Africains

Que les Africains se prennent en charge et commencent à structurer leur propre avenir.

Entretien avec Dr. Yves Ekoué Amaïzo, auteur et Directeur du Think Tank Afrology

Propos recueillis par Ghislaine Sathoud

Dr. Yves Ekoué Amaïzo vient de publier un ouvrage collectif intitulé La neutralité coupable aux éditions Menaibuc en France. Comme le rappelle si bien l’auteur, dans ce combat qu’il mène depuis plusieurs années déjà, il s’agit de susciter la mobilisation des Africains, d’afficher des concepts, de proposer des actions concrètes… Enfin, l’objectif est d’apporter un nouveau souffle pour Plus >

La neutralité coupable : L’autocensure des Africains, un frein aux alternatives ?

La neutralité coupable : l’autocensure des Africains. Un frein aux alternatives ?

La force du ceux qui militent pour la perpétuation d’une gouvernance de l’alignement, outre la quête de la ventrologie primaire, réside principalement dans l’usurpation du pouvoir. Le faire par la force revient à opter pour des formes modernes de la dictature. Le faire par les urnes fait partie intégrante des subtilités de la démocratie à l’africaine où s’opposent des dirigeants ouverts à la transparence et ceux qui s’y opposent. La pauvreté, les allégeances et la dépendance font alors le lit de l’autocensure en Afrique, ce qui a pour conséquence de freiner les alternatives et la Plus >

logo_africamaat01

Une monnaie africaine commune : l’impossible respect des critères de convergence ?

Les monnaies africaines servant d’équivalent général dans les transactions ne peuvent évoluer vers une monnaie commune d’ici à l’an 2021 sur décision des chefs d’Etats membres de l’Union africaine. Le rôle de la monnaie dans la création de la valeur ajoutée met en exergue la nécessité d’une période de transition où harmonisation, convergence, amélioration de la compétitivité des entreprises africaines, meilleure gouvernance des affaires publiques et commerce intra-régional ont leur rôle à jouer. A défaut, la monnaie commune africaine risque de ne pas voir le jour comme prévu et la banque Plus >

FMA

Architecture monétaire en panne : Discipline monétaire, retard et crédibilité

Les monnaies africaines servant d’équivalent général, de monnaie de réserve et de compte dans les transactions ne peuvent évoluer vers une monnaie commune d’ici à l’an 2021 sur simple décision des chefs d’États membres de l’Union africaine. Une période de transition où harmonisation, convergence, amélioration de la compétitivité des économies africaines, meilleure gouvernance des affaires publiques et augmentation du commerce intra-régional devient indispensable. A défaut, la monnaie commune, la souveraineté monétaire collective et la banque centrale africaine qui en serait garante risquent Plus >

Haut de page