Articles taggés Ben Ali

Interdépendance africaine ?

Cameroun et Biya 6 : Le mandat de trop ?

Questions sur l’actualité du 10 octobre 2011

Le mouvement des indignés en Afrique touche aussi quelques artistes engagés. Tiken Jah Fakoly dans sa chanson intitulée « Quitte Le Pouvoir » rappelle aux Présidents africains que s’ils aiment leurs peuples, ils doivent quitter le pouvoir.  « Le mandat de plus, cest le mandat de trop… Voici la porte, sors dans le calme ! Pas de balles, pas de sang ! Sors dans le calme ».

L’ex-Président tunisien Ben Ali a refusé de quitter le pouvoir. Trois mois après son élection avec 80 % des suffrages, il a été chassé par le Peuple tunisien en février 2011.

Le Plus >

Africa N°1

JDA : Le silence des chefs d’Etat africains : Pourquoi ?

Le Journal des Auditeurs du Mercredi 04 Mai 2011, animé par Eugénie Diecky sur Africa N°1

POUR EN PARLER :

Pr Yves EKOUE AMAÏZO, consultant international, Expert auprès de l’UA, depuis Vienne

Me Malick DIAKHITE, avocat au barreau de Conakry, analyste politique

AFRIQUE / LIBYE : Chaque jour, l’OTAN bombarde des sites sensibles et fait des victimes dites collatérales : l’AFRIQUE se tait et cela frise l’insulte. Pourquoi ce silence ? Est-ce par peur que les autres chefs d’Etat se taisent ?

  • Les dernières attaques de l’OTAN sur la Libye sont de plus en plus précises : Kadhafi serait-il visé Plus >
Hakim Ben Hammouda

L’ORIENTALISME ET LES RÉVOLUTIONS ARABES Pourquoi ne l’ont-ils pas aimée, la Révolution ?

Où sont passés les intellectuels français connus pour leur soutien aux luttes et aux combats démocratiques lors des révolutions en Tunisie et en Egypte ?

1. Le silence des intellectuels dans le monde arabe

Pourquoi ne les voit-on pas courir les plateaux de télévision et multiplier les interviews pour appeler “l’Occident” à soutenir une révolution qui se fait au nom de son universel des droits de l’homme et de son idéal de liberté ? Pourquoi ne donnent-ils pas de la voix au moment où les peuples arabes s’arrachent du despotisme qui a régné sur cette région, en faisant une “exception” au regard Plus >

TOGO : LE DIALOGUE INCLUSIF : UN PIEGE POUR LE PEUPLE TOGOLAIS ?

ANALYSE DU 1er Février 2010

1. DU DIALOGUE INCLUSIF AU CONTRAT EXCLUSIF AVEC LE PEUPLE

Dans ses vœux de « bonne année » à la nation togolaise, Faure Gnassingbé s’est contenté d’appeler au « dialogue inclusif » entre les acteurs politiques, au lieu de proposer concrètement un plan de sortie de crise pour le Togo. Le collectif pour la Vérité des Urnes a pourtant proposé une feuille de route pour une sortie de crise – qui associe la Diaspora togolaise – que le Gouvernement RPT/AGO refuse de recenser. Il n’est donc pas étonnant que les limites d’un Dialogue inclusif, initié unilatéralement par Plus >

LE PEUPLE ET L’ARMEE REPUBLICAINE : GARANTS D’UNE ALTERNANCE EFFECTIVE VERS LA DEMOCRATIE !

Si l’on avait respecté les principes démocratiques de la vérité des urnes et des comptes publics, sans modifier de manière arbitraire les Constitutions, sans contrôle des Cours constitutionnelles par le pouvoir politique, disposant de l’armée et de la force brute, comme au demeurant en Tunisie, au Gabon, au Togo, au Burkina Faso et bientôt en Centrafrique…, le règlement des crises sociales s’effectuerait sans nul doute de manière plus consensuelle, particulièrement dans le contexte de crise économique et financière de longue durée que le Monde subit aujourd’hui.

1. UN GOUVERNEMENT DE Plus >
deux-presidents-proclames-cote-ivoire

COTE D’IVOIRE ET LA DÉMOCRATIE SÉLECTIVE DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE

Selon Madame le Représentant du Haut-commissaire des droits de l’Homme, les 50 morts et 200 blessés 1 à la veille des fêtes de la fin d’année en Côte d’Ivoire sont en train de transformer l’imbroglio politique ivoirien en un imbroglio sécuritaire. Malgré les déclarations faites de part et d’autre d’avancer vers une « solution », pour le moment sans compromis et sans violence, la réalité sur le terrain porte les stigmates de combats non visibles que se livrent les partisans des deux « Présidents » de la Côte d’Ivoire, suite au viol du processus électoral lors de la proclamation des résultats Plus >

FRANÇAFRIQUE

LA « FRANÇAFRIQUE » D’hier à aujourd’hui

Introduction : légitimités et hégémonisme

Les représentants de la France d’aujourd’hui sont encore des intoxiqués de l’ancien empire colonial. Les raisons en sont simples : la droite parlementaire, comme l’extrême droite et la « gauche » socialiste ont leur part de responsabilité dans les politiques répressives de la colonisation et de la décolonisation. Il n’est pas dans leur tradition de pratiquer l’autocritique 1. De surcroît, la politique actuelle ne peut être  privée d’une légitimation de nature idéologique. La colonisation, action de conquête banale au regard de l’Histoire s’était Plus >

Haut de page