Articles taggés capitalisme

LES INÉGALITÉS CROISSANTES EN AFRIQUE

LES INÉGALITÉS CROISSANTES EN AFRIQUE : Pour un quota de 30 % de pauvres dans les centres de décisions !

La population mondiale a été estimée en 2018 à 7,59 milliards d’individus. Selon les statistiques de 2018 de l’organisation non gouvernementale Oxfam 1 portant sur les inégalités dans le monde, 26 individus reconnus comme des riches « milliardaires » contrôlent l’équivalent de la richesse de la planète que se partagent 3,8 milliards d’individus reconnus comme des « pauvres », soit la moitié de la planète 2.

1. LA RICHESSE DE L’AFRIQUE ETAIT DE 41,7 FOIS INFERIEURE A CELLE DE L’AMERIQUE DU NORD

Selon le rapport 2018 de l’Institut de recherche de Crédit Suisse, la richesse mondiale des ménages Plus >

INFRASTRUCTURES DE BIEN-ÊTRE ET DE LIEN SOCIAL EN AFRIQUE

INFRASTRUCTURES DE BIEN-ÊTRE ET DE LIEN SOCIAL EN AFRIQUE : S’endetter à long-terme sans corruption est rentable !

La population active en Afrique passe de 620 millions en 2013 à près de 2 milliards en 2063 1. Les objectifs d’intégration continentale en 2063 en Afrique 2 ne pourront pas se faire sans un développement inclusif respectueux de l’environnement et de la dignité des Africains et Africaines. Cela passe nécessairement par la création de richesses, les moyens -énergie et infrastructure- facilitant les échanges intra- et extra-africains, les créations d’emplois décents avec une amélioration du pouvoir d’achat et une réduction substantielle des inégalités.

La réalité ? Il n’y a pas « photo » ! Selon Plus >

Afrocentricity logo-105x107

INÉGALITÉS ET CHÔMAGE MALGRÉ UNE CROISSANCE TASSÉE : Les dirigeants africains toujours indifférents en 2017 ?

L’Afrique subsaharienne abritant 40 % de la population pauvre du monde risque de connaître un accroissement de l’insécurité alimentaire, de la pauvreté et des inégalités en 2017 du fait de nouveaux défis non budgétisés à savoir : les changements climatiques avec leurs conséquences sur une amplification de la sécheresse, une augmentation des inondations surtout dans les zones côtières, les hausses de température, les irrégularités dans l’arrosage par les pluies en leur temps, et par conséquent une diminution de la productivité liée à une faible capacité de résilience et d’anticipation des Plus >

IF

CHARLIE HEBDO : La géographie variable de la liberté d’expression

Peut-on véritablement faire l’objet d’une plainte en diffamation pour un coup de crayon satirique ? La réponse est à géométrie variable et dépend du niveau d’acceptation de la liberté d’expression et du lieu où vous déposez votre plainte. C’est cette géographie variable de la liberté d’expression qui est troublante dans les religions monothéistes, Islam, Judaïsme et Christianisme. Dans les pays où la laïcité fonde la communauté de destin, la liberté d’expression n’est pas non plus illimitée comme en témoigne la plainte déposée par les autorités françaises contre Dieudonné, l’humoriste Plus >

AFRICA N°1

Emergence Economique : Réalité ou mirage pour les pays africains ?

EMISSION AFRICA NUMERO 1, www.africa1.comMardi 25 février 2014

Journaliste : Stéphanie Hartmann, Journaliste,  Chargée de Production

Emission : Le Journal des auditeurs, 13h30 – 14h00.

Contact : info@africa1.com

Invité : Dr Yves Ekoué AMAÏZO, consultant international et Directeur du groupe de réflexion, d’action et d’influence Afrocentricity Think Tank.

Contact : yeamaizo@afrocentricity.info

http://media.blubrry.com/yeamaizo/p/amaizo.free.fr/podcasts/YEA/jda-25-02-14-YEA.mp3

1.    Africa1.com : Tous les dirigeants Plus >

Nelson Mandela on Day After Release

NELSON MANDELA [N° 466-64] : Celui qui a porté en lui et transmis la Réconciliation !

HOMMAGE DE AFROCENTRICITY THINK TANK À MANDELA

Dr Yves Ekoué AMAÏZO et François Fabregat

6 décembre 2013

 « Toute ma vie je me suis consacré à la lutte pour le peuple africain. J’ai combattu contre la domination blanche et j’ai combattu contre la domination noire. J’ai chéri l’idéal d’une société libre et démocratique dans laquelle toutes les personnes vivraient ensemble en harmonie et avec les mêmes opportunités. C’est un idéal pour lequel j’espère vivre et agir. Mais, si besoin est, c’est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir » 

Nelson Mandela, Déclaration devant la Cour suprême de Plus >

couverture du livre - critique de la raison negre

ANALYSE ET CRITIQUE DU LIVRE : Achille Mbembe. Critique de la raison nègre. Editions la Découverte. Paris. Octobre 2013

Il faut d’abord féliciter le travail d’Achille Mbembe, un frère et ami intellectuel. A ce titre il importe néanmoins de rappeler quelques vérités enfouies qui n’apparaissent pas dans ce livre.

S’il faut faire le procès du capitalisme en rappelant les souffrances des peuples noirs tout au long de l’évolution et l’auto-capacité à la mutation du capitalisme, il n’est pas acceptable de taire, tant sur le plan historique que civilisationnel, l’importance « Nègre ». Le livre Critique de la raison nègre gagnerait à aller chercher dans l’histoire ancestrale africaine, et donc nécessairement Plus >

aminata traore 724x410

LE NAUFRAGE ET L’OFFENSE : « LE MALI EST A RENDRE AUX MALIENS »

France et la Guerre au Mali : Qui en France a peur des révélations d’Aminata Traoré en l’empêchant de voyager sur le territoire de l’Union européenne ? Afrocentricity Think Tank.

« Toute société impérialiste voit dans l’Autre la négation de l’idéal qu’elle s’efforce, elle-même, d’atteindre. Elle cherche à le domestiquer en l’attirant dans le champ d’application de son idéal et en l’y situant au degré le plus bas » 1 Wolfgang Sachs

Aminata D. Traoré

Ex-Ministre, Auteur et Chef d’entreprise

Bamako, 3 mai 2013

1.       QUE SOMMES-NOUS DEVENUS AU MALI ?

« A qui allons-nous rendre les clés ? » Plus >

Interdépendance africaine ?

La dérégulation du capitalisme : impliquer les Africains ?

Questions sur l’actualité du 29 Mai 2012

Quand on définit la déglobalisation comme un processus de baisse continue de l’interdépendance et de l’intégration des économies entre elles, il est difficile d’imaginer que les tenants du capitalisme financier, lesquels ne cessent de prôner l’intégration des marchés et des économies, se mettent à faire un virage à 180 degrés. D’ailleurs, cela ne se décrète pas.

Les politiques économiques sont devenues beaucoup trop dépendantes du secteur privé mondial, notamment des acteurs des marchés financiers comme des entreprises transnationales. Le capitalisme Plus >

Interdépendance africaine ?

Démondialisation : pas de croissance sans la fin de la dérégulation

Questions sur l’actualité du 28 Mai 2012

Au lieu de parler de protectionnisme, ce qui serait automatiquement sanctionné par l’Organisation mondiale du commerce (OMC), tous les Talibans de la globalisation ont cru que la « mondialisation » était synonyme de « dérégulation ».

Alors prise dans le tournis des échanges mondiaux asymétriques, la dérégulation a finalement tué l’économie de proximité au profit de l’économie mondialisée. Il fallait donc promouvoir la « démondialisation ».

Cela a plu à de nombreux électeurs ici et là et a permis un rééquilibrage des thèses des partis politiques Plus >

Haut de page