Articles taggés Commerce

Le Ghana prend les devants dans le secteur bois

PRODUIRE EN AFRIQUE AU LIEU D’EXPORTER SANS TRANSFORMATION : Le Ghana prend les devants dans le secteur bois !

Sur la base des statistiques récentes de l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT 1), personne ne peut contester la chute en volume au premier semestre de 2018 des exportations du bois et des produit dérivés du Ghana. Cette chute oscillerait entre 13 % et 25 % selon les sources nationales ou internationales.

Les principales essences exportées sont le tek, le wawa, le ceiba, l’acajou et le denya avec les pays suivants par ordre d’importance : l’Inde, la Chine, l’Allemagne, les Etats-Unis et le Burkina Faso 2.

1. CHUTE CONJONCTUREL DES EXPORTATIONS DU BOIS GHANÉEN

Le Ghana exporte Plus >

Digitalisation de l'Afrique

DIGITALISATION DE L’AFRIQUE ET REFONDATION DU POST-CAPITALISME : Produire localement des téléphones mobiles et du « contenu »

La fracture numérique en Afrique a une triple réalité :

  • entre les pays développés en matière de nouvelles technologies de l’information et de la communication et les pays africains,
  • entre les pays africains eux-mêmes avec un Kenya ou un Rwanda qui n’a rien à voir avec Madagascar, le Tchad ou le Niger en matière de digitalisation de l’économie ou d’accès à la téléphone mobile, et pire,
  • entre les zones urbaines notamment les capitales africaines et les zones rurales où il n’est pas rare d’avoir de véritables déserts numériques.

Alors la digitalisation va-t-elle refonder le post-capitalisme en Plus >

Banques centrales en afrique - taux de base usurier

LA BANQUE CENTRALE DU NIGERIA DOIT FAVORISER LA REDUCTION DES INÉGALITES : Restaurer et réaffecter les réserves de change !

Aucun gouvernement africain ne peut se permettre d’avancer vers le bien-être de sa population sans recourir au crédit et donc à des investissements de qualité et sans corruption. Cela suppose des efforts importants pour stimuler la création de richesses par la libre-entreprise et sa régulation. Mais il n’y a pas de croissance partagée et de productivité inclusive sans faire appel à tous les instruments permettant de stabiliser l’économie nationale. L’utilisation de la politique budgétaire couplée avec celle de la politique monétaire ne permettent pas en fait de créer de la valeur, mais Plus >

INFRASTRUCTURES DE BIEN-ÊTRE ET DE LIEN SOCIAL EN AFRIQUE

INFRASTRUCTURES DE BIEN-ÊTRE ET DE LIEN SOCIAL EN AFRIQUE : S’endetter à long-terme sans corruption est rentable !

La population active en Afrique passe de 620 millions en 2013 à près de 2 milliards en 2063 1. Les objectifs d’intégration continentale en 2063 en Afrique 2 ne pourront pas se faire sans un développement inclusif respectueux de l’environnement et de la dignité des Africains et Africaines. Cela passe nécessairement par la création de richesses, les moyens -énergie et infrastructure- facilitant les échanges intra- et extra-africains, les créations d’emplois décents avec une amélioration du pouvoir d’achat et une réduction substantielle des inégalités.

La réalité ? Il n’y a pas « photo » ! Selon Plus >

PIRATERIE MARITIME EN AFRIQUE

PIRATERIE MARITIME EN AFRIQUE : Prise de conscience et budget affecté permettent une sécurité améliorée

L’insécurité et l’imprévisibilité de l’occurrence des actes illicites qui compromettent la sécurité des navires et la sûreté de leurs passagers et de leurs équipages est devenu inquiétant au cours des dernières années en Afrique. Il est question d’enlèvements de membre d’équipages, de détournements de navires, de sabordages ou de destructions de navires par des explosifs, avec des passagers menacés, séquestrés, volés, blessés et tués.

Aucun Etat africain ne peut sérieusement s’opposer à la mise en place de mesures destinées à prévenir ces actes illicites. Encore faut-il s’en donner les moyens Plus >

FCFA OU ECO SAUVER LA SERVITUDE VOLONTAIRE 05 08 19

L’AFRIQUE DANS LE MONDE DE DEMAIN : S’affranchir de la servitude monétaire volontaire

S’il est vrai que de nombreux Africains et Africaines estiment que « l’on ne mange pas la croissance économique 1 », ils doivent reconnaître que sans cette croissance, le bien-être auquel tous aspirent ne sera pas pour demain, ou à défaut uniquement pour les « nantis », souvent au pouvoir ou en cheville avec le pouvoir ou les entreprises multinationales internationales. Alors les dirigeants africains sont-ils capables d’entrainer, ce de manière pérenne, la croissance économique de l’Afrique vers les 7 % ? Les données statistiques au plan collectif ne plaident pas encore en ce sens. Alors, Plus >

Les bienfaits de la mondialisation dans les pays émergents

ZONE DE LIBRE ÉCHANGE CONTINENTAL EN AFRIQUE : des perdants et des gagnants !

L’Afrique représente environ 16 % de la population mondiale et ne dispose que de 5 % de son revenu. 27 pays africains représentant 44,6 % de la population totale de l’Afrique sont classés dans la catégorie des pays à faible revenu. 18 autres pays sont classés parmi les pays à revenu moyen-inférieur et représentent 45,9 % de la population. Enfin, 8 des pays africains sont classés avec parmi les pays à revenu moyen-supérieur avec 9,5% de la population et un (1) seul est classé parmi les pays à revenu élevé avec 0,01% de la population totale africaine 1.

L’Union africaine avec ses 55 pays va Plus >

zlec

La Zlec lancée le 30 mai 2019, oui mais…

La nouvelle zone de libre-échange continentale (Zlec) doit entrer en vigueur en Afrique, mais les Etats signataires n’ont pas pensé à tous les obstacles.

La “Zlec“. Sous cet acronyme se cache la plus grande zone de libre-échange au monde. Sur le papier, elle entre en vigueur ce 30 mai, entre 22 Etats membres de l’Union africaine. C’est la signature du représentant de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) et de la Gambie qui a permis à la Zlec (Zone de libre-échange continentale) de voir effectivement le jour.

Mais il reste du chemin avant qu’elle soit effective et qu’elle profite Plus >

deutsche_welle_logo-carre

INVESTIR AVEC « COMPACT AVEC L’AFRIQUE » AU TOGO : Un risque d’endettement à couvrir avec les taxes du contribuable allemand

Source : tsimokagasikara.wordpress.com

Selon le rapport de 2018 de la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement portant sur les investissements 1, le retour sur investissement en Afrique est en constante diminution contrairement aux éloges faites par de nombreux dirigeants africains.

  1. RETOUR SUR INVESTISSEMENT EN AFRIQUE EN CHUTE LIBRE

Entre 2012 et 2017, le retour sur les investissements effectués en Afrique est passé de 12,3 % à 6,3 %. Les cinq (5) pays qui figurent en haut du palmarès sont :

  • L’Egypte avec 7,4 milliards de $EU mais en chute libre avec un baisse de Plus >
Africa 24 TV 02 Juillet 2018

UNION AFRICAINE EN MAURITANIE : Entre inefficacité, absence d’autonomie financière et espoir…

Les dirigeants de l’Union africaine (UA) se sont réunis à Nouakchott en Mauritanie le 1er et 2 juillet 2018, ce en respect des deux réunions annuelles des Chefs d’Etat africains membres de l’Organisation panafricaine. Bien que la corruption fût le sujet à l’ordre du jour, la problématique de la non-paix a repris ses droits. Une avancée, sur papier du moins, avec l’accord signé pour mettre fin à la guerre civile au Soudan du Sud. Mais, ce qui ne doit pas passer pour anodin est le fait que le Sahara Occidental a été représenté sans que le Maroc ne quitte la conférence 1. Le drapeau de la Plus >

Haut de page