Articles taggés Crise systémique

Yves Ekoué Amaïzo

Dr Yves Ekoué Amaïzo explose avec les privatisations : C’est comme si le gouvernement voulait introduire le virus de la maladie d’Alzheimer dans le système bancaire togolais

Lynx.info : Les lecteurs du Lynx sont curieux. C’est quoi les Avoirs toxiques et comment arrive-t-on à les retrouver dans une banque ?

Dr Yves Ekoué Amaïzo : Expliquer en fait la crise financière en deux lignes n’est pas responsable. Si vous le permettez, je vais développer pour permettre à vos lecteurs de bien comprendre le phénomène et savoir qu’en Afrique, ces avoirs toxiques sont souvent l’œuvre de gouvernements irresponsables et qui organisent l’impunité.

Vous dites « avoirs toxiques », mais il est plus exact de parler d’actifs toxiques. En fait,  une entreprise peut détenir une créance Plus >

couverture_crise-financiere_amaizo

CRISE FINANCIERE MONDIALE : Des réponses alternatives de l’Afrique

Le paradigme de dépendance économique et financière ne suffit plus pour expliquer la complexité d’une crise systémique touchant les nations africaines. Rupture avec l’économie palliative, rejet d’une Afrique conçue comme la variable d’ajustement pour les économies postindustrielles, vigilance à l’égard du piège contenu dans le concept de « réduction de la pauvreté » qui n’est pas du tout synonyme de création de richesse partagée, neutralisation des solutions toutes faites ou dites « universelles », etc. Tels sont les préalables.

Mais que proposer face à la désarticulation avancée de Plus >

How Rich Countries Got Rich.... and Why Poor countries Stay Poor

AFRIQUE : ALTERNATIVES EMERGENTES

NOTE DE LECTURE CROISEE :
  1. Jean Ping (2009), Et l’Afrique brillera de mille feux, l’Harmattan, Paris, France, 299 pages
  2. Erik Reinert (2008), How Rich Countries Got Rich…. and Why Poor countries Stay Poor”, Anthem Press et Third World Network, London/UK, Delhi/India, 365 pages (version française pour juin 2010)

Commencer un livre avec une conjonction de coordination de type emphatique « et » comme au demeurant le « Et demain l’Afrique » de l’ex-secrétaire général de l’OUA, Edem Kodjo, rappelle que Jean Ping s’inscrit bien dans un processus. Poser des questions, c’est y répondre de manière Plus >

logo coalition for dialog in africa

Crise financière mondiale : des réponses alternatives de l’Afrique – (CoDA 2009)(Diaporama)

LA COALITION POUR LE DIALOGUE SUR L’AFRIQUE (CoDA) 2009

Diaporama

Dr. Yves Ekoué AMAÏZO

Expert en architecture financière

Préparé pour la Conférence CoDA, Tunis, 28 Novembre 2009

L’une des quatre priorités de CoDA « Réponses africaines à la crise financière mondiale »

PRINCIPAUX MESSAGES

L’Afrique subit les conséquences directes d’une crise exogène liée à un excès de dérégulation et d’organisation de la création de richesse en déconnection avec la production et l’économie réelle. Par sa gestion macro-économique prudente et la faiblesse de ses infrastructures financières, l’Afrique Plus >

CoDA-2009-fr

Crise financière mondiale : des réponses alternatives de l’Afrique – (CoDA 2009)

LA COALITION POUR LE DIALOGUE SUR L’AFRIQUE (CoDA) 2009

Aide-Mémoire / Note de discussion

Dr. Yves Ekoué AMAÏZO

Expert en architecture financière

Préparée pour la Conférence CoDA, Tunis, 28 Novembre 2009

L’une des quatre priorités de CoDA « Réponses africaines à la crise financière mondiale »

RESUME *

La Coalition pour le Dialogue sur l’Afrique (CoDA) propose une lecture alternative des réponses à apporter aux conséquences en Afrique de la crise financière de 2008. Le paradigme de dépendance économique et financière ne suffit plus pour expliquer la complexité d’une crise systémique Plus >

megaphone

Le coup de gueule d’ Yves Ekoué Amaïzo

Accepter d’écouter l’Afrique dans sa diversité

«La place réservée par les pays riches aux pays pauvres, à l’Afrique en particulier, se résume régulièrement à celle d’un espace périphérique où l’Afrique ne sert que de variable d’ajustement. L’idéal serait que l’Afrique pousse à changer le format du G20 en exigeant que la participation des uns et des autres repose sur des critères de représentation géographique et démographique, et de poids économique.

L’Afrique qui n’est ni fautive ni responsable de la crise financière, subit en retour une crise économique et sociale qui lui coûte plus de 2 % Plus >

logo-union-africaine

CRISE FINANCIERE : ALTERNATIVES FINANCIERES AFRICAINES

LE VENDREDI DE L’UNION AFRICAINE

Crise financière globale actuelle, impact sur l’Afrique et solutions

Conférence du 12 décembre 2008, Adis Ababa, Ethiopie

© Dr. Yves Ekoué AMAÏZO, Directeur du groupe de réflexion, d’action, l’influence « Afrology », Economiste, Expert en architecture financière

Résumé :

Absente comme continent à Bretton Woods I, l’Afrique est en train d’être marginalisée de Bretton Woods II qui se propose de refonder le libéralisme économique. Le dogme néo-libéral fondé sur la non-intervention de l’Etat comme régulateur s’est effondré et un capitalisme d’Etat sélectif, Plus >

Haut de page