Articles taggés Malawi

le monde diplomatique

Au service du développement de l’Afrique : Une banque entre finance et solidarité

En 2005, avec une confortable majorité (78,82 % des actionnaires), l’ex-ministre rwandais des finances et de la planification économique, M. Donald Kaberuka, recevait le mandat de mettre en œuvre ses ambitions pour le continent au service de la Banque africaine de développement (BAD). Reconnu pour avoir redressé et modernisé l’économie du Rwanda après le génocide de 1994, il se fixa pour objectif de « hisser la BAD au niveau de ses homologues, la Banque asiatique de développement et la Banque interaméricaine de développement, en termes d’efficacité et de résultats 1. »

Depuis, cette Plus >

14e session ordinaire des chefs d’Etat membres de l’Union africaine

UNION AFRICAINE : Gestion commune ou gestion conservatoire ?

La 14e session ordinaire des chefs d’Etat membres de l’Union africaine (UA) qui s’est tenue à Addis-Abeba du 31 janvier au 2 février 2010 n’a pas échappé à sa tradition. Alors que le thème principal annoncé en fanfare était les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), ce sont les énièmes conciliabules de dernières minutes qui prennent le dessus dans l’actualité. Il s’agit d’une perte de temps importante pour l’organisation alors que ce ne sont pas les sujets qui manquaient. (suite…)

le Journal des Auditeurs une emission animee par Eugenie Diecky

14e Sommet de l’Union Africaine : Quels sont les grands défis de l’Afrique ?

le Journal des Auditeurs une emission animée par Eugénie Diecky

Depuis ce 31 janvier 2010, s’est ouvert à Addis-Abeba, le 14e Sommet de l’Union africaine. Ce sommet s’ouvre au moment où l’Afrique est toujours confrontée à de nombreux problèmes qui retardent son développement et maintiennent ses populations dans un état de pauvreté extrême.

Ciblons quelques problèmes :

L’autorité réelle du Président de l’Union africaine ; Mouammar KADHAFI a cédé son fauteuil au Président du Malawi Bingu wa MUTHARIKA. Mais à quoi sert le président de l’Union africaine ?

Le retour de la paix se fait attendre à Plus >

attention

Attention Mr Jabulani Sikhakhane

As a comment to : Refreshingly straight talk cuts through waffle» by Mr Jabulani Sikhakhane, Editor-in-chief of Destiny Man and a freelance writer, Email : mabheki65@mweb.co.za

Dear Mr. Sikhakhane

Thanks for your analysis, but a large part of it is not correct and fails to raise the strategic and fundamental issue of economic alternative for Africa.

As the lead consultant for CoDa (just recruited 4 weeks before the meeting took place), I was asked to prepare a paper and to speak 30-35 mn and spoke 42 mn. The 20 mn you referred to seems to be a last minute arbitrary decision (on the program) Plus >

CoDA-2009-en

Africa’s Alternative Response to the Global Financial Crisis

COALITION FOR DIALOGUE ON AFRICA (CoDA) 2009

Discussion Note

Dr. Yves Ekoué AMAÏZO, Expert on Financial Architecture

Prepared for CoDA Conference, Tunis, 28 November 2009

One of the four-fold priorities of CoDA : “Africa’s Response to the Global Financial crisis”

ABSTRACT

The Coalition for Dialogue on Africa (CoDA) offers an alternative perspective on the responses to the consequences of the 2008 financial crisis in Africa. The paradigm of economic and financial dependency can no longer adequately explain the complexity of a systemic crisis facing African Nations. The under-mentioned Plus >

CoDA-2009-fr

Crise financière mondiale : des réponses alternatives de l’Afrique – (CoDA 2009)

LA COALITION POUR LE DIALOGUE SUR L’AFRIQUE (CoDA) 2009

Aide-Mémoire / Note de discussion

Dr. Yves Ekoué AMAÏZO

Expert en architecture financière

Préparée pour la Conférence CoDA, Tunis, 28 Novembre 2009

L’une des quatre priorités de CoDA « Réponses africaines à la crise financière mondiale »

RESUME *

La Coalition pour le Dialogue sur l’Afrique (CoDA) propose une lecture alternative des réponses à apporter aux conséquences en Afrique de la crise financière de 2008. Le paradigme de dépendance économique et financière ne suffit plus pour expliquer la complexité d’une crise systémique Plus >

Haut de page