Articles taggés marxisme

Hakim Ben Hammouda

L’ORIENTALISME ET LES RÉVOLUTIONS ARABES Pourquoi ne l’ont-ils pas aimée, la Révolution ?

Où sont passés les intellectuels français connus pour leur soutien aux luttes et aux combats démocratiques lors des révolutions en Tunisie et en Egypte ?

1. Le silence des intellectuels dans le monde arabe

Pourquoi ne les voit-on pas courir les plateaux de télévision et multiplier les interviews pour appeler “l’Occident” à soutenir une révolution qui se fait au nom de son universel des droits de l’homme et de son idéal de liberté ? Pourquoi ne donnent-ils pas de la voix au moment où les peuples arabes s’arrachent du despotisme qui a régné sur cette région, en faisant une “exception” au regard Plus >

FRANÇAFRIQUE

LA « FRANÇAFRIQUE » D’hier à aujourd’hui

Introduction : légitimités et hégémonisme

Les représentants de la France d’aujourd’hui sont encore des intoxiqués de l’ancien empire colonial. Les raisons en sont simples : la droite parlementaire, comme l’extrême droite et la « gauche » socialiste ont leur part de responsabilité dans les politiques répressives de la colonisation et de la décolonisation. Il n’est pas dans leur tradition de pratiquer l’autocritique 1. De surcroît, la politique actuelle ne peut être  privée d’une légitimation de nature idéologique. La colonisation, action de conquête banale au regard de l’Histoire s’était Plus >

How Rich Countries Got Rich.... and Why Poor countries Stay Poor

AFRIQUE : ALTERNATIVES EMERGENTES

NOTE DE LECTURE CROISEE :
  1. Jean Ping (2009), Et l’Afrique brillera de mille feux, l’Harmattan, Paris, France, 299 pages
  2. Erik Reinert (2008), How Rich Countries Got Rich…. and Why Poor countries Stay Poor”, Anthem Press et Third World Network, London/UK, Delhi/India, 365 pages (version française pour juin 2010)

Commencer un livre avec une conjonction de coordination de type emphatique « et » comme au demeurant le « Et demain l’Afrique » de l’ex-secrétaire général de l’OUA, Edem Kodjo, rappelle que Jean Ping s’inscrit bien dans un processus. Poser des questions, c’est y répondre de manière Plus >

Clé de l'Afrique

L’inégalité en Afrique : une fatalité ?

Les corrélations entre la mondialisation économique, la pauvreté et les inégalités en Afrique sont souvent absentes selon que l’on présente la situation d’un point de vue des pays du Nord ou du Sud. Pourtant du point de vue de la population africaine, on peut être surpris par l’importance que prend l’acceptation de la fatalité comme source de justification de l’inégalité. Cette dernière n’est qu’une des conséquences des gouvernances humaines, celles consistant à organiser les richesses entre les citoyens. Les Africains auraient-ils une propension à croire que toute stratégie de sortie de la Plus >

Haut de page