Articles taggés Objectifs du millénaire du développement

Interdépendance africaine ?

Exclusion sociale en Afrique : ne pas nier son existence

Questions sur l’actualité du 24 Février 2012

Le concept d’exclusion sociale est un concept flou qui permet de masquer les carences multiples du manque d’efficacité dans le domaine social en Afrique. La réalité est pourtant là pour rappeler les dures réalités.

Il y a naturellement une rupture sociale, une différentiation sociale et souvent en face un pouvoir politique qui use d’un système monopolistique fondé sur l’appartenance à un clan ou un réseau fermé. Il n’est donc pas étonnant que les progrès en matière sociale soient peu visibles et que les objectifs du millénaire du développement, Plus >

derapage

Crise sociale au Togo : Neutralité coupable ou engagement ?

Introduction : en attendant les sautes d’humeur de la fatalité

Avec le bilan négatif et peu glorieux de la Banque mondiale sur l’état de la gouvernance économique et politique du Togo, il appartenait au CVU de présenter sa position du point de vue des populations togolaises, de plus en plus nombreuses à solliciter le CVU  pour faire émerger la vérité, celle des populations.  En faisant un état des lieux sur la base de quelques sujets d’actualité tous ayant des conséquences sur la crise sociale, économique et politique que vit le Togo sous un régime de démocratie palliative, de plus en plus Plus >

How Rich Countries Got Rich.... and Why Poor countries Stay Poor

AFRIQUE : ALTERNATIVES EMERGENTES

NOTE DE LECTURE CROISEE :
  1. Jean Ping (2009), Et l’Afrique brillera de mille feux, l’Harmattan, Paris, France, 299 pages
  2. Erik Reinert (2008), How Rich Countries Got Rich…. and Why Poor countries Stay Poor”, Anthem Press et Third World Network, London/UK, Delhi/India, 365 pages (version française pour juin 2010)

Commencer un livre avec une conjonction de coordination de type emphatique « et » comme au demeurant le « Et demain l’Afrique » de l’ex-secrétaire général de l’OUA, Edem Kodjo, rappelle que Jean Ping s’inscrit bien dans un processus. Poser des questions, c’est y répondre de manière Plus >

CoDA-2009-fr

Crise financière mondiale : des réponses alternatives de l’Afrique – (CoDA 2009)

LA COALITION POUR LE DIALOGUE SUR L’AFRIQUE (CoDA) 2009

Aide-Mémoire / Note de discussion

Dr. Yves Ekoué AMAÏZO

Expert en architecture financière

Préparée pour la Conférence CoDA, Tunis, 28 Novembre 2009

L’une des quatre priorités de CoDA « Réponses africaines à la crise financière mondiale »

RESUME *

La Coalition pour le Dialogue sur l’Afrique (CoDA) propose une lecture alternative des réponses à apporter aux conséquences en Afrique de la crise financière de 2008. Le paradigme de dépendance économique et financière ne suffit plus pour expliquer la complexité d’une crise systémique Plus >

logo-union-africaine

CRISE FINANCIERE : ALTERNATIVES FINANCIERES AFRICAINES

LE VENDREDI DE L’UNION AFRICAINE

Crise financière globale actuelle, impact sur l’Afrique et solutions

Conférence du 12 décembre 2008, Adis Ababa, Ethiopie

© Dr. Yves Ekoué AMAÏZO, Directeur du groupe de réflexion, d’action, l’influence « Afrology », Economiste, Expert en architecture financière

Résumé :

Absente comme continent à Bretton Woods I, l’Afrique est en train d’être marginalisée de Bretton Woods II qui se propose de refonder le libéralisme économique. Le dogme néo-libéral fondé sur la non-intervention de l’Etat comme régulateur s’est effondré et un capitalisme d’Etat sélectif, Plus >

Eyadema

Togo : Refondation démocratique et croissance partagée

Introduction : 13 janvier 2006, mal-gouvernance, endettement et pauvreté

Lorsque la pauvreté augmente au Togo et qu’il apparaît que les salaires mêmes de certains fonctionnaires togolais risquent de ne plus être honorés, comme au demeurant une grande partie de la dette intérieure due au secteur bancaire et aux entreprises locales, on peut se demander s’il est nécessaire d’opter pour des dépenses somptuaires pour la commémoration d’un certain 13 janvier 1963. Pour ce faire, et pour prévenir tout imprévu, le Ministre de la défense, considéré par certains comme le véritable Président-bis du Plus >

Pile Argent

Rationaliser le rôle des institutions financières en Afrique

Lors des dernières assemblées générales de la Banque mondiale et du FMI (septembre 2005), le nouveau président de la Banque africaine de développement (BAD), M. Donald Kaberuka, ancien ministre de l’économie et des finances du Rwanda, a estimé que la flambée des prix du pétrole risquait d’avoir un impact négatif sur la capacité de certaines économies à atteindre les objectifs du millénaire du développement. Des facilités d’ajustements pour résister au choc pétrolier devraient être proposés à court terme. Sur le long terme, tout le débat a tourné autour de la capacité des pays riches comme des Plus >

Logo OMC

OMC : Solidarité sans contreparties pour les pays faiblement industrialisés ?

Introduction :

Si l’on se réfère au communiqué du G 8 de Gleneagles de juillet 2005, il faut se réjouir du renouvellement des engagements des pays riches envers l’Afrique. Le G 8 a réaffirmé l’urgence des actions convergentes et complémentaires qui peuvent conduire à une croissance durable autoentretenue avec comme conséquence, la fin de la dépendance à long terme de l’Afrique vis-à-vis de l’Occident. (suite…)

plan-Marshall-afrique

Un plan Marshall à crédit pour l’Afrique

A la différence de l’aide conditionnelle du plan Marshall américain pour l’Europe de l’après-guerre 39-45, il est de plus en plus question pour certains pays riches de proposer un plan Marshall à crédit pour l’Afrique. La surenchère en matière d’offres de financement après le Tsunami asiatique a peu de chance de se renouveler. Malgré la réticence des Etats-Unis, du Japon, voire de l’Allemagne, Tony Blair souhaite relever ce défi lors de sa présidence tournante du G8 et de l’Union européenne. La croissance économique est donc nécessaire, mais elle doit pouvoir être partagée pour permettre de Plus >

Haut de page