Articles taggés Parti des travailleurs

CVU-logo-carre

FAURE GNASSINGBE VEUT ENTERRER LE REJADD ET LE RAIDHS : Des témoins oculaires peuvent-ils avoir torts ??? Au Togo, c’est « OUI » !

ANALYSE DE CVU-TOGO-DIASPORA DU 09 AVRIL 2018

Appréhendé en pleine rue sans mandat d’arrêt le 4 avril 2018, un véritable kidnapping sous couvert d’une garde à vue, c’est le lundi, le 9 avril 2018 devant le Procureur de la République et en 30 mn chrono, qu’il a été « condamné et déferré par le Procureur de la République à la prison centrale de Lomé.  Une pratique régulière et banalisée au Togo.

Cette fois-ci, il s’agit d’un spécialiste des droits humains. Plusieurs associations de la société civile regroupés sous le Front citoyen Togo Debout, mais aussi les partis politiques et la Diaspora Plus >

CVU-logo-carre

LA FRANCE CONSTATE UN DÉNI DE DROIT AU TOGO, MAIS FAURE GNASSINGBE DEMEURE SOURD ET MUET !

ANALYSE DU CVU-TOGO-DIASPORA DU 3 MARS 2016

Le pouvoir togolais kidnappe le Dr Antoine Randolph, invente des preuves sans les fournir, refuse de répondre aux Chancelleries occidentales. Incapable de respecter le droit togolais, le droit régional et le droit international, faut-il continuer à traiter avec un tel régime ?

Dr Yves Ekoué AMAÏZO

Coordonnateur, cvu-togo-diaspora.org

3 mars 2016

Pour faire suite à l’analyse de CVU-TOGO-DIASPORA du 25 février 2016 1 qui constatait le kidnapping du Dr vétérinaire Antoine Randolph, – un membre influent de la Diaspora togolaise -, par les responsables Plus >

CVU-logo-carre

FAURE GNASSINGBE, UN HORS LA LOI QUI PANIQUE

Hypocrite envers la Diaspora togolaise, le pouvoir intimide, kidnappe, met aux arrêts un membre influent de la Diaspora, -un démocrate et un résistant-, pour avoir pratiqué le yoga à la plage de Lomé

ANALYSE DU CVU-TOGO-DIASPORA DU 25 FÉVRIER 2016

Ce n’est pas une première au Togo que le système « Gnassingbé » lorsqu’il panique, kidnappe toutes personnes dont les opinions sont différentes et alternatives. Comme ce n’est pas le cas de nombreuses personnalités dites de « l’opposition » et compte tenu des accords secrets qui les lient, les dits « opposants » ne sont pas inquiétés. Mais lorsqu’il Plus >

CVU-logo-carre

TOGO : VERS UN PROJET DE SOCIETE CONSENSUEL : Refonder une opposition de l’alternative

Analyse de CVU-TOGO-DIASPORA du 20 juin 2015

INTRODUCTION : L’HEURE DES AUDACES EST VENUE

Le Togo reste un pays singulier à bien des égards. Avec un Président de la République qui n’apparaît plus en public dans son pays, tout en étant aux abonnés absents à la conférence des chefs d’Etat de l’Union africaine, la question de la présidence usurpée se  pose de nouveau. Car en cas de maladie cachée et donc d’invalidité ou d’absence prolongée du Togo, le Président togolais pourrait être considéré, selon la constitution comme « démissionnaire ». Ce point mérite une attention particulière car au sein Plus >

CVU-logo-carre

ELECTIONS LEGISLATIVES TOGOLAISES DU 21 Juillet 2013 : Illégales, discriminantes et sans consensus

Le Gouvernement Togolais a unilatéralement décidé de fixer la date des élections législatives, retardées depuis décembre 2012, au 21 juillet 2013. Des doutes sérieux persistent sur les conditions du recensement et surtout sur le contenu final des listes électorales où de nombreuses irrégularités sont constatées surtout en zones rurales.

1.    L’ILLEGALITE DE LA LEGALITE ELECTORALE AU TOGO

Quand la Commission électorale nationale indépendante (CENI) décide elle-même de jouer la transparence en identifiant plus de 16.007 doublons sur le fichier électoral, il faut bien comprendre que le principe Plus >

TOGO, LA VERITE DES URNES FALSIFIEE : Et SI LA RUE SE DECIDE A CHOISIR SES PROPRES DIRIGEANTS…

ANALYSE DU 23 MARS 2011

Le Collectif pour la Vérité des Urnes constate que le site officiel de la République togolaise semble avoir subitement trouvé un intérêt pour la vérité des urnes.

1. LE RPT RATISSE LARGE : RPT + AGO + CPA ?

Ainsi, dans un article publié le 10 mars intitulé « L’ami de la vérité des urnes » 1, nous apprenons que 14 partis politiques de la majorité et de l’opposition ont signé un « code de bonne conduite » dont l’objectif annoncé est d’assurer la régularité des processus électoraux, de renforcer la paix sociale et le climat politique apaisé. Or, les apparences sont Plus >

Haut de page