Articles taggés Passage en force

trump media

DONALD TRUMP, LE FAISEUR DE “DEAL” (The Deal maker) : Défendre les intérêts américains sur une base bilatérale

Donald J. Trump, le 45e Président américain a été élu sur la base de la majorité obtenue auprès des grands électeurs et non de la population américaine conformément à la Constitution américaine. Ses postures de victimisation d’un système sert à justifier un passage en force, un bellicisme et une agressivité permanente, doublée d’une désobligeance, voire parfois d’une humiliation teintée de discrimination. La récurrence de cette pratique conduit à se demander s’il est conscient ou s’il s’agit d’une difficulté à quitter la télé-réalité pour la réalité du monde. Son discours d’investiture est Plus >

CVU-logo-carre

TOGO : Questions du Modérateur aux Leader à l’écoute : REPONSES DU DR Yves Ekoué AMAÏZO, Coordonnateur du CVU-TOGO-DIASPORA

Questions du Modérateur aux Leader à l’écoute

REPONSES DU DR Yves Ekoué AMAÏZO, Coordonnateur du CVU-TOGO-DIASPORA

20 juillet 2016

CVU-TOGO-DIASPORA

www.cvu-togo-diaspora.org

Question 0 : Modérateur d’ICI-Lomé : Quels commentaires sur les propos de Me Zeus Ajavon sur les travaux de l’atelier de réflexion et d’échanges sur les réformes politiques et institutionnelles ?

 Dr Amaïzo : Tout d’abord, je remercie Ici-Lomé pour l’invitation. Je rappelle que le sujet porte sur le Togo, l’atelier national de réflexion et d’échanges sur les réformes politiques et institutionnelles et notamment la Plus >

Robert Mugabe

L’IMMOBILISME DES DIRIGEANTS AFRICAINS : ENTRE INERTIE ET IRRESPONSABILITÉ SANS BILANS

1.    LE BILAN IMMOBILE DE L’UNION AFRICAINE Le 30 janvier 2016, Robert Mugabe, le Président de la République du Zimbabwe, vient de terminer un an de présidence-tournante à la tête de l’Union Africaine. Le bilan ? Ni mitigé, ni mauvais, ni bon…  Il faut convenir qu’il faut trouver un nouveau qualificatif pour résumer le bilan des Présidents africains pris collectivement, et plus particulièrement, ceux qui se voient confier la responsabilité de faire avancer quelques dossiers en un an à la tête de l’Union africaine. Alors, ce bilan, il est « comment » ? Difficile à résumer car Robert Mugabe a Plus >

CVU-logo-carre

ANALYSE de CVU-TOGO-DIASPORA du 29 avril 2015 ELECTIONS PRESIDENTIELLES DU 25 AVRIL 2015 : « INTOX » MEDIATIQUE ET MANIPULATIONS FRAUDULEUSES DE GRANDE ENVERGURE ! Le troisième holdup électoral de Faure GNASSINGBE peut-il réussir ?

Le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante « Ceni », Taffa Issifou TABIOU, a ouvert le 28 avril 2015 la boite de pandore de la contestation post-électorale des résultats de l’élection présidentielle 2015. En décidant de publier les résultats définitifs proclamant la victoire de Faure Gnassingbé en inversant carrément les résultats, de manière unilatérale, en catimini, sans informer les membres de la Ceni, et surtout, alors qu’une très faible part des procès-verbaux de bureaux avait été vérifiée, Taffa Tabiou a délibérément pris le risque de provoquer la suspicion  dans Plus >

CVU-logo-carre

ELECTIONS PRESIDENTIELLES DU 25 AVRIL 2015 AU TOGO : L’annonce des résultats ne sera pas exempte d’erreurs

Analyse de CVU-TOGO-DIASPORA du 12 avril 2015

Cinq candidats se présentent aux prochaines élections présidentielles au Togo. Il s’agit de Faure Gnassingbé, le Président de la République sortant, Jean-Pierre Fabre du regroupement de 5 partis avec CAP 2015, Aimé Tchabouré Gogué, Président de l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI), Gerry Komandéga Taama, Président du Nouvel engagement togolais (NET) et Me Mouhamed Tchassona Traoré, Président  du Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD). Pourtant, de nombreux noms auraient pu figurer sur cette liste Plus >

CVU-logo-carre

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES DU 21 JUILLET 2013 AU TOGO : LE SOUK ÉLECTORAL « ORGANISÉ » OU LA VÉRITÉ DES URNES ?

ANALYSE DU 26 JUIN 2013

La clôture de la période de dépôt des candidatures a permis de confirmer que 1.174 candidats dont 159 femmes, ont décidé de prendre part à l’élection législative du 21 juillet 2013. Ainsi s’achève la période durant laquelle fut entretenu le faux-suspense sur l’éventualité d’une non-participation des  oppositions politiques à ce scrutin !

Personne n’est en mesure d’affirmer que les conditions optimales sont réunies pour permettre à la vérité des urnes d’émerger au soir du 21 juillet 2013, en raison de l’organisation non crédible qui a caractérisé les préparatifs du Plus >

CVU-logo-carre

PANIQUE DE FAURE GNASSINGBE FACE AU FUTUR VOTE SANCTION : Déstabiliser l’opposition et préparer une fraude électronique ?

Faure Gnassingbé est sûr de perdre les prochaines élections législatives au Togo. Il faut rappeler que celles-ci auraient dû se tenir dans la période du 16 septembre au 14 octobre 2012, si le Gouvernement et l’Assemblée Nationale avaient respecté les termes de la Constitution du Togo. 1

C’est la crainte des résultats pouvant sortir d’un scrutin organisé dans le cadre d’une élection entièrement transparente reflétant la stricte vérité des urnes, qui conduit Faure Gnassingbé et la représentation nationale RPT/UNIR/UFC de l’Assemblée Nationale, à tenter de sauver leur pouvoir en discréditant Plus >

LE TOGO PEUT-IL ÊTRE VIVANT… Quand Faure Gnassingbé transforme le peuple togolais en « mort-vivant » ?

ANALYSE DU 29 juin 2012

Un conseiller de Faure Gnassingbé, qui a rang de Ministre du Togo, de surcroit ancien repris de justice en France, insinue qu’une partie majoritaire du Peuple togolais veut « achever le bon travail de Faure Gnassingbé ». Quand il croit qu’une certaine « communauté internationale » le soutient dans ses digressions, il y a danger ! Le CVU-Togo-Diaspora reste donc vigilant. Il doit bien faire le constat que c’est Faure Gnassingbé, et au demeurant tout le système Gnassingbé, qui reposent sur la force militaire clanique, laquelle s’organise pour transformer le peuple Plus >

Interdépendance africaine ?

Togo : l’impunité conduit à l’insurrection

Questions sur l’actualité du 18 juin 2012

Une organisation de la société civile avec plus de 17 entités, le « Collectif Sauvons le Togo », a choisi de manifester le mécontentement du peuple togolais par des marches pacifiques et des revendications notamment dans le quartier des affaires (Deckon à Lomé).… Pourquoi ? Il y a eu falsifications de rapports condamnant des personnalités militaires pour tortures, abus des droits humains, impunité institutionnalisée et organisation sans consensus du processus électoral des élections législatives et communales (octobre 2012). Il faut bien constater Plus >

DEBUT D INSURRECTION AU TOGO LIEE A L IMPUNITE 1

DEBUT D’INSURRECTION AU TOGO LIEE A L’IMPUNITE : Faure Gnassingbé répond avec la force des armes

COMMUNIQUÉ DU 14 juin 2012

Au Togo, au moins deux faits majeurs d’incivilité du pouvoir de Faure Gnassingbé sont en train de faire monter le niveau de défiance entre les dirigeants et la population togolaise. La conséquence des troubles, des marches pacifiques à répétition, des revendications… en face, des falsifications de rapports, de l’impunité, de l’unilatéralisme dans un monologue inclusif, et des militaires antirépublicains qui font la pluie et le beau temps. Une organisation de la société civile, « Collectif Sauvons le Togo » a choisi de manifester ce mécontentement publiquement. Plus >

Haut de page