Articles taggés Pétrole

Nigeria protectionnisme_Afrocentricity think Tank 26 10 19

CROISSANCE ÉCONOMIQUE ET PROTECTIONNISME AU NIGÉRIA : Le citoyen d’abord ?

Le protectionnisme économique du Nigéria, démarré le 20 août 2019, a surpris plusieurs observateurs et partisans de l’intégration régionale. Pourtant, chacun sait que dans la pratique, les tracasseries aux frontières au sein de la Communauté économique et de développement de Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sont légions. Mais la contrebande institutionnalisée a fini aussi par enrichir de corrupteurs et des corrompus d’Afrique et hors d’Afrique. Face à un Président nigérian déterminé à réduire la corruption dans son pays, il devient possible de voir une certaine cohérence dans le Plus >

Banques centrales en afrique - taux de base usurier

LA BANQUE CENTRALE DU NIGERIA DOIT FAVORISER LA REDUCTION DES INÉGALITES : Restaurer et réaffecter les réserves de change !

Aucun gouvernement africain ne peut se permettre d’avancer vers le bien-être de sa population sans recourir au crédit et donc à des investissements de qualité et sans corruption. Cela suppose des efforts importants pour stimuler la création de richesses par la libre-entreprise et sa régulation. Mais il n’y a pas de croissance partagée et de productivité inclusive sans faire appel à tous les instruments permettant de stabiliser l’économie nationale. L’utilisation de la politique budgétaire couplée avec celle de la politique monétaire ne permettent pas en fait de créer de la valeur, mais Plus >

PIRATERIE MARITIME EN AFRIQUE

PIRATERIE MARITIME EN AFRIQUE : Prise de conscience et budget affecté permettent une sécurité améliorée

L’insécurité et l’imprévisibilité de l’occurrence des actes illicites qui compromettent la sécurité des navires et la sûreté de leurs passagers et de leurs équipages est devenu inquiétant au cours des dernières années en Afrique. Il est question d’enlèvements de membre d’équipages, de détournements de navires, de sabordages ou de destructions de navires par des explosifs, avec des passagers menacés, séquestrés, volés, blessés et tués.

Aucun Etat africain ne peut sérieusement s’opposer à la mise en place de mesures destinées à prévenir ces actes illicites. Encore faut-il s’en donner les moyens Plus >

FCFA OU ECO SAUVER LA SERVITUDE VOLONTAIRE 05 08 19

L’AFRIQUE DANS LE MONDE DE DEMAIN : S’affranchir de la servitude monétaire volontaire

S’il est vrai que de nombreux Africains et Africaines estiment que « l’on ne mange pas la croissance économique 1 », ils doivent reconnaître que sans cette croissance, le bien-être auquel tous aspirent ne sera pas pour demain, ou à défaut uniquement pour les « nantis », souvent au pouvoir ou en cheville avec le pouvoir ou les entreprises multinationales internationales. Alors les dirigeants africains sont-ils capables d’entrainer, ce de manière pérenne, la croissance économique de l’Afrique vers les 7 % ? Les données statistiques au plan collectif ne plaident pas encore en ce sens. Alors, Plus >

Les bienfaits de la mondialisation dans les pays émergents

ZONE DE LIBRE ÉCHANGE CONTINENTAL EN AFRIQUE : des perdants et des gagnants !

L’Afrique représente environ 16 % de la population mondiale et ne dispose que de 5 % de son revenu. 27 pays africains représentant 44,6 % de la population totale de l’Afrique sont classés dans la catégorie des pays à faible revenu. 18 autres pays sont classés parmi les pays à revenu moyen-inférieur et représentent 45,9 % de la population. Enfin, 8 des pays africains sont classés avec parmi les pays à revenu moyen-supérieur avec 9,5% de la population et un (1) seul est classé parmi les pays à revenu élevé avec 0,01% de la population totale africaine 1.

L’Union africaine avec ses 55 pays va Plus >

Action contre la faim

L’ETAT FÉDÉRAL ALLEMAND ET L’ETAT AFRICAIN : La transition risquée du public vers le privé

Selon les statistiques du Groupe de la Banque mondiale, la richesse mesurée en produit intérieur brut de l’Afrique subsaharienne composée de 49 pays sur 56 en Afrique n’était que de 1 648,7 milliards de $EU, soit moins de la moitié de celle de l’Allemagne en 2017, soit 3 677,4 milliards de dollars des Etats-Unis ($EU). L’Allemagne peut offrir une approche alternative, mais le risque de s’éloigner de l’efficacité allemande pourrrait être au rendez-vous.

1. TRAVAILLER ENTRE ETATS ET OUBLIER LES CONSÉQUENCES SUR LA POPULATION AFRICAINE

Les vélléités de l’Allemagne de se repositionner en Afrique Plus >

Comment le BTP français tente de préserver sa place en Afrique

INDUSTRIES EXTRACTIVES EN AFRIQUE : De la transparence des contrats parallèles !

Extrait de: Barjonet, C. (2007). “Comment le BTP français tente de préserver sa place en Afrique”. In le Journal Les Echos. 02 avril 2007. Accédé le 30/10/18. Voir https://www.lesechos.fr/02/04/2007/LesEchos/19890-068-ECH_comment-le-btp-francais-tente-de-preserver-sa-place-en-afrique.htm

Il n’est pas possible de parler des industries extractives en Afrique sans méditer sur la « malédiction des matières premières ». Pourtant, selon la Banque mondiale, l’Afrique détient près de 30 % des ressources minérales en Afrique 1.

1. LE CORRUPTEUR ET LE CORROMPU SONT UNE MALÉDICTION POUR LE PEUPLE Plus >
Africa 24 TV 02 Juillet 2018

UNION AFRICAINE EN MAURITANIE : Entre inefficacité, absence d’autonomie financière et espoir…

Les dirigeants de l’Union africaine (UA) se sont réunis à Nouakchott en Mauritanie le 1er et 2 juillet 2018, ce en respect des deux réunions annuelles des Chefs d’Etat africains membres de l’Organisation panafricaine. Bien que la corruption fût le sujet à l’ordre du jour, la problématique de la non-paix a repris ses droits. Une avancée, sur papier du moins, avec l’accord signé pour mettre fin à la guerre civile au Soudan du Sud. Mais, ce qui ne doit pas passer pour anodin est le fait que le Sahara Occidental a été représenté sans que le Maroc ne quitte la conférence 1. Le drapeau de la Plus >

Economie en baisse togo

L’ECONOMIE DU TOGO EN 2018 : DES MANQUES À GAGNER POUR LE PEUPLE

Depuis 2013 et selon le Fond monétaire international (FMI), l’économie togolaise du Togo est en phase de ralentissement passant d’une croissance économique de 6,1 % de la richesse (Produit intérieur brut (PIB)) à 5 % en 2017 1.

1. LE TOGO : CROISSANCE EN DESSOUS DE LA MOYENNE SOUS-RÉGIONALE EN 2018

Avec la crise politique et institutionnelle, le refus de Faure Gnassingbé de respecter ses engagements contenus dans l’Accord politique global (APG) de 2006, le réveil du Peuple togolais suite à une marche pacifique du 19 août 2017 de Tikpi Atchadam, et la détermination des citoyens togolais y Plus >

CVU-logo-carre

FAURE GNASSINGBE CRÉE LA CONFUSION ET LE DILATOIRE : Pour torpiller des négociations inter-togolaises !

ANALYSE DE CVU-TOGO-DIASPORA DU 15 DÉCEMBRE 2017

Les citoyens togolais y compris ceux résidant en dehors du Togo, continuent de se mobiliser pour le retour à la Constitution de 1992 avec pour conséquence le départ de Faure Gnassingbé – immédiat ou avant 2020 -, le droit de vote de la Diaspora, la mise en œuvre des réformes électorales, institutionnelles et politiques. Le nombre des participants aux marches de protestation continuent d’augmenter contrairement aux allégations des autorités togolaises. En effet, chacun peut aujourd’hui se faire une idée à partir des photos des différents Plus >

Haut de page