Articles taggés Produit intérieur brut (PIB)

oil-stick-brut-dollar-petrole

HAUSSE DU DOLLAR, BAISSE DES RECETTES PÉTROLIERES EN AFRIQUE : Réajustement sans stratégie en 2015

La croissance économique annuelle moyenne de l’Afrique, de l’ordre de 5,3 % entre 2004 et 2014, ne peut que faire rêver l’Union européenne avec moins de 1 % sur la même période. Mais la croissance économique africaine n’est pas inclusive et ne s’accompagne pas de création d’entreprises et d’emplois décents. Tout ceci génère de graves inégalités que les Gouvernants africains semblent considérer comme priorité seconde alors que la population va doubler d’ici 2050 pour atteindre les 2 milliards d’Africains dans le monde.

Avec la priorité donnée à la paix et à la sécurité du fait du terrorisme et Plus >

Barack Obama

OBAMA PREPARE L’APRES-OBAMA : Organiser le « business » d’égal à égal à Washington

Après le volet public du sommet Etats-Unis/Afrique, à Washington et le Forum des affaires pour le volet privé (4-6 août 2014), Barack Obama a annoncé 33 milliards de dollars d’engagements américains en Afrique. Le Président est confiant en l’avenir de la coopération entre les Etats-Unis et l’Afrique et mise sur la nouvelle génération d’entrepreneurs africains. Il rend un service aux populations africaines en refusant de parler individuellement à chacun des chefs d’Etat, leur rappelant leur incapacité à s’unir pour peser sur les affaires du monde 1. Mais c’est bien la crédibilité et Plus >

Kinshasa-17eme Sommet du COMESA

LE SOMMET DE COMESA A KINSHASA LE 26-27 FEVRIER 2014 : DU VENT ?

A Kinshasa, les chefs d’Etats du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) sont en conférence pour leur deuxième journée de rencontre (aujourd’hui jeudi 27 fév.).

Objectif : mettre en œuvre une zone de libre-échange et faire avancer le projet d’union douanière.

Mais pour l’économiste Yves Ekoué Amaizo, ce sommet risque d’être un de plus sans réelle avancée puisque la priorité ce n’est pas d’avancer en zones dispersées, l’Afrique doit aller vers une stratégie économique cohérente.

L’économiste Dr Yves Ekoué Amaizo, également Directeur du groupe de réflexion Afrocentricity Plus >

PERCEPTION DE LA CORRUPTION EN AFRIQUE

LA GOUVERNANCE DE LA PERCEPTION DE LA CORRUPTION EN AFRIQUE : Afrocentricity Think Tank se méfie de Transparency International

ANALYSE DU 10 FEVRIER 2014

Avec les milliards en valeur monétaire quittant l’Afrique pour les paradis fiscaux ou pour s’investir en Occident, il n’est pas acceptable de croire qu’il s’agit là d’une fatalité où personne n’est responsable. Il y a bien sûr ceux qui organisent de tels circuits fondés sur la ponction des richesses africaines sous toutes ses formes. Il y a aussi l’inconscience collective des Africains au pouvoir. Plus de  5 900 milliards de $US ont disparu entre 2002-2011 en Afrique subsaharienne. Au Togo, en revisitant les indicateurs de la perception de la corruption et des Plus >

fmi

LE FMI PYROMANE ET POMPIER AU TOGO ET EN CÔTE D’IVOIRE : Le FMI vient en aide à lui-même

Un an après la crise financière de 2007/8 créée par l’excès de dérégulation des dirigeants occidentaux notamment aux Etats-Unis et en Europe occidentale, l’Afrique subsaharienne a témoigné de sa résilience en ne tombant pas en récession. Pourtant, les statistiques avancées présentent des marges d’erreur qui laissent planer un doute sur les intentions réelles du Fond monétaire international dans ses interventions en Afrique. Quelques exemples seront mis en lumière avec le Togo et la Côte d’Ivoire, avec l’Afrique subsaharienne comme référence.

1.    Le Fond monétaire international : un Pyromane Plus >
CFA Franc Zone

ZONE FRANC ET LE VRAI « FAUX » FRANC CFA : Coopération monétaire entre les pays francophones d’Afrique et la France

Le vendredi, 5 octobre 2012, la France et 15 pays africains, membres de la zone Franc (Afrique centrale en 1972, la région Afrique de l’Ouest en 1973 avec les Comores) ont célébré le 40e anniversaire de leur coopération monétaire avec la France. Est-ce que quelque chose a changé ? Si oui, pour qui ?

1.    Economie : la Zone Franc fait moins bien que l’Afrique subsaharienne

Selon le communiqué conjoint signé le 5 octobre 2012 à Paris par le Président ivoirien Alassane D. Ouattara au nom de ses pairs et le ministre des finances français, Pierre Moscovici,  les pays de la zone franc à savoir Plus >

arbre-vision

L’AFRIQUE EN PRE-EMERGENCE : Organiser la capacité d’absorption afrocentrique

Personne ne peut mettre en cause le fait que parmi les moteurs du développement, il faut bien citer le rôle du gouvernement, de la géographie, de la croissance économique mais aussi de la qualité des institutions. En réalité, le véritable moteur de l’épanouissement économique est l’homme et la femme, dès lors qu’ils sont placés au centre du processus de création de valeurs ajoutées et de richesses. Aussi, c’est aussi la finalité du développement et le sens donné à ce développement qui doivent préoccuper les peuples qui ont subi les agressions économiques de peuples qui confondent la saine Plus >

Interdépendance africaine ?

Croissance économique de l’Afrique : le FMI oublie les statistiques sur l’Afrique

Questions sur l’actualité du 23 Avril 2012

Le 16 avril 2012, le Fonds monétaire international (FMI) a dévoilé ses prévisions économiques pour 2012 et 2013. La fragilité de la croissance mondiale est largement due à la faiblesse de l’absence de croissance réelle des pays riches et le niveau de la dette élevée des pays riches notamment l’Union européenne. Rappelons tout de même que les statistiques du FMI sont assez élastiques parfois avec des marges d’erreur qui peuvent surprendre.

En effet, l’Afrique subsaharienne a eu une croissance réelle annuelle de 5,1 % en 2011 et les projections du FMI Plus >

Interdépendance africaine ?

L’Afrique du sud : Jacob Zuma parie plus sur l’infrastructure et pas assez sur l’industrialisation

Questions sur l’actualité du 22 Février 2012

C’est rare que la presse soit satisfaite du discours d’un chef d’Etat, surtout s’il est africain. C’est pourtant ce qui s’est passé en Afrique du sud le 9 février 2012.  Le Président Jacob Zuma a prononcé son discours annuel, un véritable discours-programme sur l’état de la Nation arc-en-ciel devant le parlement sud-africain au Cap.

Trois défis se posent à l’Afrique du sud : pauvreté, inégalité et chômage. Il s’agit donc d’apporter des réponses économiques. Un grand plan de renforcement des infrastructures sur sept ans et qui demanderait près de Plus >

Projet d'un marché commun Africain

Projet d’un marché commun Africain

Journal de Africa 24 TV 13h et 16h, 13 juin 2011

Il est louable que l’Afrique du sud accueille une réunion de plus sur le projet d’un marché commun africain.

Mais le vrai problème est de savoir si un marché commun  se décrète ? Par ailleurs, les injonctions de l’Organisation mondiale du commerce ne doivent pas faire perdre de vue que l’Union européenne a démarré avec les secteurs productifs présentant un intérêt commun, et cela ne concernait pas tous les pays… Donc la solution pour l’Afrique n’est pas de mettre la charrue avant les bœufs en optant uniquement pour une forme d’intégration Plus >

Haut de page