Articles taggés Vincent Bolloré

Bolloré Amaïzo

Bolloré peut et doit abandonner l’Afrique. Le continent se portera mieux sans lui

BOLLORÉ ET LE TOGO, MAI 2018

FM LIBERTÉ – Radio de la Diaspora Togolaise

Chicago, Etats-Unis

www.fmliberte.com

Émission « Visages d’Afrique »

Journaliste : Bill Emile Davolk sur FM Liberté, la Radio de la Diaspora

Dr Yves Ekoué AMAÏZO va nous aider à décrypter un peu la complexité de l’affaire Bolloré dit « Bolloré Gate ».

http://www.fmliberte.com/ Ecouter :

Interview du Dimanche 6 mai 2018 – 14h à 15h. Mise en ligne le 11 mai 2018

Entretien avec l’invité :

Dr. Yves Ekoué Amaïzo, Directeur Afrocentricity Think Tank, et Coordonnateur du Collectif pour la Vérité des Urnes Plus >

CVU-logo-carre

FAURE GNASSINGBÉ : LA GOUVERNANCE DU « FAIT ACCOMPLI » : Les réformes constitutionnelles et institutionnelles sans débat

COMMUNIQUÉ DU 11 MAI 2014

Malgré  des indicateurs économiques en amélioration sélective, car la pauvreté ne fait qu’augmenter au Togo, il est important de se replonger dans le système de gouvernance de Faure Gnassingbé qui privilégie systématiquement la défense des intérêts étrangers avant ceux du peuple togolais. Cette gouvernance consiste à surprendre l’adversaire en le mettant devant le « fait accompli », ce alors qu’il ne s’y attend pas. Il faut donc bien comprendre ce système pour mieux organiser des contre-pouvoirs efficaces. L’exemple de cette gouvernance du « fait accompli » appliqué Plus >

PRESIDENTIELLES 2015 AU TOGO : ALTERNANCE OU PAS ?

ANALYSE DU 2 NOVEMBRE 2013

Lorsque François Hollande annonce en début d’année aux chefs d’Etats africains qu’il était urgent d’organiser une conférence ayant pour thème « la sécurité en Afrique », de nombreuses voix se sont élevées pour crier à une forme de contrôle coloniale. Mais la réalité est complexe en Afrique et la lisibilité de la politique française en Afrique francophone est à géométrie variable. Aussi, c’est au cas par cas qu’il convient d’analyser les influences de la France sur une possible et probable alternance au Togo, avant ou pendant les élections présidentielles de 2015.

1. Plus >
Vue aérienne de plantations de palmiers à huile

Les chefs traditionnels africains refusent de céder la terre africaine : Un exemple tiré de la Sierra Leone

D’un côté, l’acharnement avec lequel certains dirigeants africains s’organisent en toute opacité pour vendre ou mettre en concession la terre africaine contre la volonté des populations et, d’un autre côté, le rapport de l’institut Oakland qui tente d’apporter, avec beaucoup de brio, les conditions qui prévalent lors d’un investissement d’une entreprise multinationale en Afrique sont édifiants. Le cas de Sierra Leone sera mis en avant. Mais les responsabilités de certains dirigeants africains et leurs capacités à inverser les priorités du développement sont déroutantes. C’est ainsi que les Plus >

Interdépendance africaine ?

Lâchées par leur gouvernement, des populations autochtones résistent à Bolloré (1ère partie)

Questions sur l’actualité du 30 Mai 2012

Le Groupe multinational du français Vincent Bolloré fait l’essentiel de son bénéfice en Afrique notamment dans les plantations de palmiers à huile et l’hévéa sur des pans entiers de territoires africains.

Les dirigeants africains préfèrent servir les intérêts des investisseurs étrangers avant ceux de leurs populations. Dans trois des sociétés où le Groupe Bolloré détient la majorité en Afrique (Société financière /SocFin en Sierra Leone et au Cambodge et Socapalm au Cameroun) ont acquis par concession d’importantes terres arables en 2008. Mais les Plus >

Interdépendance africaine ?

Le Groupe Bolloré : des difficultés sauf en Afrique

Questions sur l’actualité du 4 Avril 2012

Le Groupe Vincent Bolloré (GVB) est régulièrement décrié par une grande majorité d’Africains. Mais ils sont nombreux les dirigeants africains au pouvoir qui vivent grâce à lui. En retour, ils sont aussi nombreux en France et ailleurs à tirer profit des résultats exceptionnels provenant d’un homme dont le style de management et les résultats obtenus ne sont pas étrangers à des interventions discrètes ou directes de l’Etat français en Afrique. Les activités du GVB se décomposent en quatre grandes catégories que sont le Transport et logistique, Plus >

Haut de page