Articles taggés mouvement de contestation

IMPOSSIBLE ALTERNATIVE POLITIQUE AU TOGO SANS VERITE DES URNES - 80 % des opposants veulent aller à des élections de la contrevérité des urnes

IMPOSSIBLE ALTERNATIVE POLITIQUE AU TOGO SANS VERITE DES URNES : 80 % des opposants veulent aller à des élections de la contrevérité des urnes !

ANALYSE CONJOINTE DU 13 OCTOBRE 2019 ADRESSÉE AU PEUPLE TOGOLAIS

RESEAU DE LA COORDINATION DE LA DIASPORA TOGOLAISE INDEPENDANTE (RCDTI) ET

COLLECTIF POUR LA VÉRITÉ DES URNES – TOGO – DIASPORA (CVU-TOGO-DIASPORA)

Contact : info@cvu-togo-diaspora.org qui transmettra

A l’approche des élections présidentielles de 2020 au Togo et sur la base d’un système électoral vicié et non réformé malgré les nombreuses réclamations du Peuple togolais, le Réseau de coordination de la diaspora togolaise indépendante (RCDTI) et le Collectif pour la Vérité des urnes Togo Diaspora (CVU-TOGO-DIASPORA) constatent, Plus >

RPT/AGO ET CRISE SOCIALE AU TOGO : Entre mensonges, arbitraires et répression

L’hypocrisie du gouvernement togolais atteint son paroxysme dès lors que les conflits sont frontaux entre des catégories sociales qui ne sont pas forcément conscientes de faire de la politique lorsqu’elles portent leurs revendications avec détermination et dans la durée.

L’hypocrisie de l’attelage RPT/AGO ne fait pas avancer le Togo au plan des droits humains car la preuve est de plus en plus donnée qu’il s’agit d’un pouvoir politique qui offre en guise de dialogue social depuis des décennies, une culture de répression et de brutalité pour solutionner les problèmes des citoyens. Les Plus >

PALABRE AFRICAINE1

LA PALABRE AFRICAINE INTELLIGENTE : Un instrument de sortie de crise

A la fin de l’année 2010, la Communauté internationale a choisi, malgré elle, de mettre en avant une approche politique du « deux poids, deux mesures » pour gérer les questions internationales, africaines et arabes en particulier. Elle a systématiquement refusé de soutenir les oppositions démocratiques, y compris en Arabie Saoudite, avec comme argument majeur la garantie d’un approvisionnement en pétrole. Cette politique, qui permet à l’imbroglio palestinien de perdurer, tend à être remise en cause dans le monde arabe, où des Peuples longtemps privés de liberté ont pris leurs affaires en Plus >

SORTIR LA DIASPORA TOGOLAISE DE LA LIBYE : Pourquoi le Gouvernement méprise les innocents ?

COMMUNIQUE DU 23 Février 2010

Le vent de liberté qui souffle dans les pays arabes ne manquera pas d’atteindre le Togo en son temps. La liberté, l’autodétermination et la démocratie passent par la vérité des urnes. Heureusement, comme la partie du peuple togolais qui est à l’extérieur peut s’exprimer librement, elle met en évidence les contradictions entre la « vérité » dite par le Gouvernement et la « vérité des faits ». Surtout lorsque la vérité des « comptes » n’est pas au rendez-vous.

1. RAPATRIER LA DIASPORA BLOQUEE EN LIBYE

Comme le Président Faure Gnassingbé et son Premier Ministre Plus >

TOGO : LE DIALOGUE INCLUSIF : UN PIEGE POUR LE PEUPLE TOGOLAIS ?

ANALYSE DU 1er Février 2010

1. DU DIALOGUE INCLUSIF AU CONTRAT EXCLUSIF AVEC LE PEUPLE

Dans ses vœux de « bonne année » à la nation togolaise, Faure Gnassingbé s’est contenté d’appeler au « dialogue inclusif » entre les acteurs politiques, au lieu de proposer concrètement un plan de sortie de crise pour le Togo. Le collectif pour la Vérité des Urnes a pourtant proposé une feuille de route pour une sortie de crise – qui associe la Diaspora togolaise – que le Gouvernement RPT/AGO refuse de recenser. Il n’est donc pas étonnant que les limites d’un Dialogue inclusif, initié unilatéralement par Plus >

LE PEUPLE ET L’ARMEE REPUBLICAINE : GARANTS D’UNE ALTERNANCE EFFECTIVE VERS LA DEMOCRATIE !

Si l’on avait respecté les principes démocratiques de la vérité des urnes et des comptes publics, sans modifier de manière arbitraire les Constitutions, sans contrôle des Cours constitutionnelles par le pouvoir politique, disposant de l’armée et de la force brute, comme au demeurant en Tunisie, au Gabon, au Togo, au Burkina Faso et bientôt en Centrafrique…, le règlement des crises sociales s’effectuerait sans nul doute de manière plus consensuelle, particulièrement dans le contexte de crise économique et financière de longue durée que le Monde subit aujourd’hui.

1. UN GOUVERNEMENT DE Plus >
Haut de page