Articles taggés situation économique

trump media

DONALD TRUMP, LE FAISEUR DE “DEAL” (The Deal maker) : Défendre les intérêts américains sur une base bilatérale

Donald J. Trump, le 45e Président américain a été élu sur la base de la majorité obtenue auprès des grands électeurs et non de la population américaine conformément à la Constitution américaine. Ses postures de victimisation d’un système sert à justifier un passage en force, un bellicisme et une agressivité permanente, doublée d’une désobligeance, voire parfois d’une humiliation teintée de discrimination. La récurrence de cette pratique conduit à se demander s’il est conscient ou s’il s’agit d’une difficulté à quitter la télé-réalité pour la réalité du monde. Son discours d’investiture est Plus >

oil-stick-brut-dollar-petrole

HAUSSE DU DOLLAR, BAISSE DES RECETTES PÉTROLIERES EN AFRIQUE : Réajustement sans stratégie en 2015

La croissance économique annuelle moyenne de l’Afrique, de l’ordre de 5,3 % entre 2004 et 2014, ne peut que faire rêver l’Union européenne avec moins de 1 % sur la même période. Mais la croissance économique africaine n’est pas inclusive et ne s’accompagne pas de création d’entreprises et d’emplois décents. Tout ceci génère de graves inégalités que les Gouvernants africains semblent considérer comme priorité seconde alors que la population va doubler d’ici 2050 pour atteindre les 2 milliards d’Africains dans le monde.

Avec la priorité donnée à la paix et à la sécurité du fait du terrorisme et Plus >

fmi

LE FMI PYROMANE ET POMPIER AU TOGO ET EN CÔTE D’IVOIRE : Le FMI vient en aide à lui-même

Un an après la crise financière de 2007/8 créée par l’excès de dérégulation des dirigeants occidentaux notamment aux Etats-Unis et en Europe occidentale, l’Afrique subsaharienne a témoigné de sa résilience en ne tombant pas en récession. Pourtant, les statistiques avancées présentent des marges d’erreur qui laissent planer un doute sur les intentions réelles du Fond monétaire international dans ses interventions en Afrique. Quelques exemples seront mis en lumière avec le Togo et la Côte d’Ivoire, avec l’Afrique subsaharienne comme référence.

1.    Le Fond monétaire international : un Pyromane Plus >
lyon-ABL-07-2012

Diaspora : Les Burkinabè de Lyon planchent sur le développement durable

Après les journées culturelles du Burkina en mai dernier, l’Association des Burkinabè de Lyon (ABL) a organisé, du 5 au 8 juillet, le premier Forum économique et de développement durable de l’Afrique (FEDDA). Durant deux jours, universitaires, chefs d’entreprises, étudiants, militants associatifs et travailleurs ont planché sur les atouts économiques de l’Afrique, les opportunités d’investissements, les secteurs les plus porteurs sur le continent noir, l’économie sociale et solidaire ou encore la formation.

D’après le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Lyon, Philippe Plus >

Interdépendance africaine ?

Malawi : respect de la Constitution et promotion de Mme Banda, une femme activiste

Questions sur l’actualité du 16 Avril 2012

En comparant les pays francophones et les pays anglophones,  il faut malgré tout constater que les ex-colonies britanniques résolvent mieux leur crise politique surtout lorsque l’armée est neutre, reste dans les casernes et soutient la passation de la présidence à une femme, ce en vertu de la Constitution. Chacun se rappelle les difficultés au Sénégal et la pagaille des militaires au Mali.

La mort le 5 avril 2012 du Président du Malawi depuis 2004, Bingu Wa Mutharika, l’ex-Président en exercice de l’Union africaine, a surpris tout le monde. Il a été Plus >

Guinee

LA RENAISSANCE DE LA GUINEE : Après les militaires, un civil à la tête de l’Etat

16 septembre 2011

Les dirigeants africains ont toujours cru qu’il y existait une alternative entre la pauvreté et l’indépendance. En fait, les deux sont liés. La Guinée qui a choisi l’indépendance en 1958 sans comprendre que c’est la sortie de la pauvreté qui va permettre de confirmer une véritable souveraineté se retrouve 50 ans après les indépendances dans une situation économique critique, même avec un président civil, démocratiquement élu.

Jacqueline K. Curtis  1

Consultante indépendante

Email : jacquelinecurtis11@gmail.com

1.    Entre liberté et pauvreté : Feu Sekou Touré a-t-il eu Plus >
Cinquantenaire des independances LYON2010

Colloque : Cinquante Ville de Lyon et Grand Lyon

Thème: La situation économique de l’Afrique 50 ans après les indépendances Que reste-t-il de l’Euphorie Tcha-Tcha et quelles perspectives pour l’avenir ? Date: 10 juin 2010

Lieu: Institut d’Etudes Politiques (I.E.P.) de Lyon14 avenue BerthelotF – 69365 Lyon Cedex 07

Heure: 10h à 19h

Contact:      M. Jean-Chrios MOUKALA, Secrétaire général du Collectif  AFRICA’50

Tel: 0033 (0)6 19 79 75 07

Email: jcmoukala@hotmail.com (suite…)

le monde diplomatique

Au service du développement de l’Afrique : Une banque entre finance et solidarité

En 2005, avec une confortable majorité (78,82 % des actionnaires), l’ex-ministre rwandais des finances et de la planification économique, M. Donald Kaberuka, recevait le mandat de mettre en œuvre ses ambitions pour le continent au service de la Banque africaine de développement (BAD). Reconnu pour avoir redressé et modernisé l’économie du Rwanda après le génocide de 1994, il se fixa pour objectif de « hisser la BAD au niveau de ses homologues, la Banque asiatique de développement et la Banque interaméricaine de développement, en termes d’efficacité et de résultats 1. »

Depuis, cette Plus >

logo_africamaat01

Une monnaie africaine commune : l’impossible respect des critères de convergence ?

Les monnaies africaines servant d’équivalent général dans les transactions ne peuvent évoluer vers une monnaie commune d’ici à l’an 2021 sur décision des chefs d’Etats membres de l’Union africaine. Le rôle de la monnaie dans la création de la valeur ajoutée met en exergue la nécessité d’une période de transition où harmonisation, convergence, amélioration de la compétitivité des entreprises africaines, meilleure gouvernance des affaires publiques et commerce intra-régional ont leur rôle à jouer. A défaut, la monnaie commune africaine risque de ne pas voir le jour comme prévu et la banque Plus >

FMA

Architecture monétaire en panne : Discipline monétaire, retard et crédibilité

Les monnaies africaines servant d’équivalent général, de monnaie de réserve et de compte dans les transactions ne peuvent évoluer vers une monnaie commune d’ici à l’an 2021 sur simple décision des chefs d’États membres de l’Union africaine. Une période de transition où harmonisation, convergence, amélioration de la compétitivité des économies africaines, meilleure gouvernance des affaires publiques et augmentation du commerce intra-régional devient indispensable. A défaut, la monnaie commune, la souveraineté monétaire collective et la banque centrale africaine qui en serait garante risquent Plus >

Haut de page